Breton : « Transformer le monde, a dit Marx. Changer la vie, a dit Rimbaud. Ces deux mots d'ordre pour nous n'en font qu'un. »
Citation du jour

Deuxième jour de notre série de citations sur la réforme. Dans l’histoire contemporaine, quand on parle réforme (changement, transformation, etc.), la politisation est plutôt connotée de gauche (socialisme ou communisme). L’Histoire en citations reflète cette logique.

« Transformer le monde, a dit Marx. Changer la vie, a dit Rimbaud. Ces deux mots d’ordre pour nous n’en font qu’un. »2669

André BRETON (1896-1966), Position politique du surréalisme, Discours au Congrès des écrivains (1935)

(Il s’agit d’une citation référentielle : une entrée bienvenue dans l’index réformé. Quelques auteurs très cultivés vont même réussir le doublon)

La politisation du mouvement surréaliste est l’une des raisons de son éclatement. Le « pape » du mouvement, André Breton, au Parti communiste depuis 1927, a entraîné nombre de camarades, mais il rompt en 1935. À l’inverse, les poètes Paul Éluard et Louis Aragon demeurent fidèles à l’engagement et au communisme.

Être ou ne pas être communiste, l’être ou ne pas l’être inconditionnellement, telles sont les questions récurrentes que se posent nombre d’artistes et d’intellectuels, dans l’entre-deux-guerres. La guerre à venir, l’attitude de la Russie soviétique et la Résistance vont encore bouleverser les données du problème. La « guerre froide » entre les blocs de l’Ouest et de l’Est, la guerre d’Algérie qui déchire la France, les affrontements idéologiques sont d’une violence aujourd’hui dépassée. Faut-il le déplorer ?

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« On ne peut pas demander au capitalisme de se détruire lui-même en sapant ses propres assises ! Quand il se trouve par trop acculé aux désordres qu’il a créés, il emprunte aux idées socialistes quelques réformes devenues indispensables. »2551

Roger MARTIN du GARD, Les Thibault, tome V

La série des Thibault - neuf volumes publiés de 1922 à 1940 - est un grand document sociologique, histoire minutieuse de la crise politique et sociale avant la guerre de 1914-1918. L’analyse est parfaitement confirmée par les faits. À la question sociale, problème majeur de la République à cette époque, les réponses apportées font figure de réformettes, jusqu’au Front populaire de 1936.

« Toute classe dirigeante qui ne peut maintenir sa cohésion qu’à la condition de ne pas agir, qui ne peut durer qu’à la condition de ne pas changer […] est condamnée à disparaître de l’histoire. »2622

Léon BLUM, À l’échelle humaine (1945)

Il juge en socialiste la bourgeoisie sur la défensive de l’entre-deux-guerres, classe gagnante depuis des générations et qui a « cessé d’être heureuse » (Marc Bloch). Menacée dans ses revenus, ses rentes et dividendes, sa culture, son mode et son niveau de vie, elle manque d’esprit d’entreprise, de dynamisme créateur. Le Front populaire et son cortège de grandes grèves en 1936 ne feront que durcir cette position à terme intenable.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire