Giraudoux : « Les nations, comme les hommes, meurent d'imperceptibles impolitesses... »
Citation du jour

Entre-deux-guerres. Période de vingt ans entre deux guerres mondiales, 1914-18 et 1939-45.

Dans cette paix trompeuse, il n’est question que de guerre, la dernière et la prochaine. L’humour s’impose malgré tout, dans quelques citations, quelques réflexions lucides d’une génération sans grand espoir d’avenir.

« Les nations, comme les hommes, meurent d’imperceptibles impolitesses. C’est à leur façon d’éternuer ou d’éculer leurs talons que se reconnaissent les peuples condamnés. »2621

Jean GIRAUDOUX (1882-1944), La Guerre de Troie n’aura pas lieu (1935)

Diplomate distingué, bien placé pour voir venir les périls et savoir que la guerre aura lieu, comme dans l’histoire de Troie. Auteur de roman et (ici) de théâtre, il recourt au mythe pour aborder les questions de l’actualité brûlante. Giraudoux témoigne à sa manière apparemment légère - un parmi tant d’autres intellectuels saisis par l’évidence de cette Troisième République finissante.

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« Les poisons sont quelquefois des remèdes, mais certains poisons ne sont pourtant que des poisons. »2625

Léon BLUM, À l’échelle humaine (1945)

Socialiste, il parle des doctrines nazie (Allemagne) et fascistes (Italie et Espagne) qui sont autant de « barbaries totalitaires ». C’est l’un des grands maux européens de l’entre-deux-guerres, dont Jules Romains se fait l’écho avec La Montée des périls – titre d’un des 27 tomes des Hommes de bonne volonté, publiés de 1932 à 1947.

« Il est plus facile de faire la guerre que la paix. »2633

Georges CLEMENCEAU, Discours de Verdun, 14 juillet 1919

Le Père la Victoire est devenu le « Perd la Victoire » : piètre négociateur au traité de Versailles signé le 28 juin, il a laissé l’Anglais Lloyd George et l’Américain Wilson l’emporter sur presque tous les points. Et il ne sera pas président de la République, l’Assemblée préférant voter en 1920 pour un homme qui ne lui porte pas ombrage, Deschanel.

« Faisons donc la grève, camarades ! la grève des ventres. Plus d’enfants pour le Capitalisme, qui en fait de la chair à travail que l’on exploite, ou de la chair à plaisir que l’on souille ! »2637

Nelly ROUSSEL, La Voix des femmes, 6 mai 1920

Rares sont les féministes aussi extrêmes que cette journaliste marxiste, militante antinataliste, en cette « Journée des mères de familles nombreuses ». Les femmes entreront au gouvernement à la faveur du Front populaire de 1936, dans le ministère Blum. Mais toujours pas de droit de vote.

« Le Français se fait rare. »2629

Jean GIRAUDOUX hanté par la dénatalité en 1939. Le Siècle des intellectuels (1997), Michel Winock

Pertes de la Grande Guerre (1,4 million de morts ou disparus), retombées de la crise de 1929 qui augmente le chômage, aucune politique du logement et de la famille, émancipation féminine… Catastrophe nationale, si l’on compare les populations de la France et de l’Allemagne : 41 millions face à 70 millions ! La démographie risque de faire la loi à la démocratie.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire