Napoléon Ier : « La haute politique n'est que le bon sens appliqué aux grandes choses. »
Citation du jour

 

Le printemps sera politique. L’Histoire en citations va « coller à l’actu », tout en donnant des repères. Au programme : opinion publique, partis politiques, démocratie, gauche, droite, centre et extrêmes… élections, citoyens, Président, députés, etc.

Cette semaine, parlons Politique. Passion française et mot-clé historique.

À tout seigneur tout honneur, l’empereur bat le record du nombre de citations dans notre Histoire. Redonnons la parole à Napoléon qui parle politique avec une rare franchise.

« La haute politique n’est que le bon sens appliqué aux grandes choses. »1772

NAPOLÉON Ier (1769-1821), Maximes et pensées

Histoire du Consulat et de l’Empire (1937-1953), Louis Madelin.

Pragmatisme évident, maintes fois confessé dans sa politique religieuse. Mais l’empereur dit aussi : « En politique, une absurdité n’est pas un obstacle. » Et d’ajouter : « Lorsqu’on s’est trompé, il faut persévérer ; cela donne raison ». Le problème étant son entêtement forcené, dans la solitude du pouvoir où l’empereur n’admet plus aucun contradicteur, et son déni de la réalité, à la fin de l’histoire.

Il avoue encore : « Bien analysée, la pensée politique est une fable convenue, imaginée par les gouvernants pour endormir les gouvernés. » Précisant que « la bonne politique est de faire croire aux hommes qu’ils sont libres. »

Napoléon ne cache pas son jeu, avec une franchise qui confine au cynisme, persuadé qu’« On gouverne mieux les hommes par leurs vices que par leurs vertus. » Autant de clés pour décoder l’Empire… et pour comprendre tous les petits Napoléons de l’histoire.

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« Ma politique est de gouverner les hommes comme le grand nombre veut l’être […] C’est la manière de reconnaître la souveraineté du peuple. »1711

Napoléon BONAPARTE, Déclaration au Conseil d’État, 1er août 1800

De fait, il y a entente parfaite entre la volonté du peuple et la politique de l’homme au pouvoir. Les problèmes viendront avec le divorce entre les deux.

« Gouverner par un parti, c’est se mettre tôt ou tard dans sa dépendance. On ne m’y prendra pas. Je suis national. »1692

Napoléon BONAPARTE, au Conseil d’État, fin 1799

Axiome répété à diverses occasions, au début de son Consulat : autre principe de sa politique et point fort de sa stratégie d’homme d’État. De Gaulle pensera de même.

« La saignée entre dans les combinaisons de la médecine politique. »1746

NAPOLÉON Ier repensant à l’exécution du duc d’Enghien

Il revendique la responsabilité de ce crime. L’assassinat politique, pratique courante, n’est pas toujours sanglante.

« Ma vie politique est terminée. Je proclame mon fils, sous le nom de Napoléon II, empereur des Français. »1951

NAPOLÉON Ier, 22 juin 1815

Seconde abdication. Il est déporté à Sainte-Hélène (1 900 km) et son fils ne règnera jamais. Les fins de vie (politique) sont parfois tragiques et celle-ci entre dans la légende.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire