Robespierre : « Nous voulons substituer toutes les vertus et tous les miracles de la république... »
Citation du jour

 

5. Cherchez l’erreur ! Ce n’est PAS de l’humour, même si ça y ressemble.  On a regroupé quelques perles plus ou moins fines. Commentaire et contextualisation indispensables, pour éviter de prendre la citation à contresens de l’Histoire.

« Nous voulons substituer toutes les vertus et tous les miracles de la république à tous les vices et à tous les ridicules de la monarchie. »1278

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), Discours sur le gouvernement intérieur, Convention nationale, 1794

Histoire de la Révolution française (1823-1827), Adolphe Thiers, Félix Bodin.

Programme radicalement révolutionnaire de l’Incorruptible. On peut en sourire, mais ce n’est pas de l’humour, juste une utopie. Et Robespierre y croit le premier.

La France, devenue politiquement républicaine, reste moralement monarchique. Il faut donc aller plus loin, jusqu’au terme d’une révolution parfaite, excluant tout retour en arrière. Pour ce faire, il faut aussi changer les hommes, d’où la nouvelle religion de l’Être suprême.

Robespierre est déiste à la manière de Rousseau, et non athée (comme Fouché, Hébert ou Danton). Le culte de l’Être suprême, influencé par la pensée des philosophes du siècle des Lumières, est une « religion » qui se traduit par une série de fêtes civiques : le but est de réunir périodiquement les citoyens et de « refonder » spirituellement la Cité, mais surtout de promouvoir des valeurs sociales, abstraites et majuscules, comme l’Amitié, la Fraternité, le Genre humain, l’Enfance, la Jeunesse ou le Bonheur.

Décalage abyssal avec la réalité. Deux jours après la fête de l’Être (20 prairial an II, 8 juin 1794)., la loi du 22 prairial énumère tous les ennemis du peuple promis à l’échafaud et justiciables du Tribunal révolutionnaire. Ce n’est plus qu’une parodie de justice. « Les têtes tombaient comme ders ardoises ! » se réjouit Fouquier-Tinville, célèbre accusateur public.

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« Sire… Votre Majesté a fini la Révolution. »1399

THOURET, Proclamation du 30 septembre 1791 à la Constituante

Avocat et député du tiers état, il remercie ainsi le roi qui a accepté la nouvelle Constitution. Réponse également « surréaliste » de Sa Majesté : « Que la nation reprenne son heureux caractère. »

« Fils de Saint Louis, montez au ciel. »1478

Abbé EDGEWORTH de FIRMONT, confesseur de Louis XVI, au roi montant à l’échafaud, 21 janvier 1793

Sa piété est digne de Saint Louis et son confesseur respecte l’illustre martyr. Mot détourné avec humour en 1848 par un homme du peuple à Louis-Philippe : « Fils de Saint Louis, montez en fiacre. »

« Quelle est ma loi ? demanderez-vous. Je réponds : la loi naturelle, celle qui dit : « Pauvres, allez chez les riches ; filles, allez avec les garçons ; obéissez à tous vos instincts ! » »1499

CHABOT, printemps 1793

Capucin défroqué, coquin porté sur la bonne chère et la chair des jolies filles, mais évêque constitutionnel de Blois, auteur du Catéchisme des Sans-culottes.

« Le peuple français reconnaît l’existence de l’Être suprême et l’immortalité de l’âme. »1586

ROBESPIERRE, Convention, Rapport du 7 mai 1794

La spiritualité doit encourager le civisme. Mettant en accord idées religieuses et principes républicains, le maître de la France institue la fête de l’Être suprême, quelques jours avant la Terreur.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire