Louis XIV : « Ultima ratio regum. » | L’Histoire en citations
Louis XIV : « Ultima ratio regum. »
Citation du jour

Louis xiv citationsL’Hôtel des Invalides fut créé à l’intention de ses valeureux soldats par Louis XIV. Cet immense complexe monumental du VIIe arrondissement de Paris abrite également le musée de l’Armée, une cathédrale et une nécropole qui vaut Panthéon militaire.

Napoléon repose sous le dôme doré, entouré de son fils (l’Aiglon) et de ses deux frères, Joseph et Jérôme. Quatre maréchaux ont leur tombeau aux Invalides : Vauban et Turenne (par volonté de Napoléon), plus récemment Foch et Lyautey. Autre résident, Rouget de l’Isle, auteur de la Marseillaise. Chaque entrée aux Invalides a ses raisons historiques et symboliques. Grand absent, le Général : de Gaulle a voulu reposer en son village de Colombey-les-deux-Églises. Un Historial retrace son destin national, au musée de l’Armée.

À feuilleter pour tout savoir.

« Ultima ratio regum. »« Dernier argument des rois. »817

LOUIS XIV (1638-1715), devise gravée sur ses canons

Clé de la politique extérieure du règne et du personnage. La guerre est l’une des passions du roi, la victoire étant ce qui peut le mieux servir sa gloire. Ses contemporains sont du même avis : un roi guerrier fait son métier de roi.

« Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé. »1982

NAPOLÉON Ier (1769-1821). Mémorial de Sainte-Hélène (1823), Las Cases

Ces mots sont dans son testament, daté du 16 avril 1821. Il meurt le 5 mai, après cinq ans de captivité et d’humiliation. Ses cendres seront rapportées de Sainte-Hélène sur la Belle-Poule et transférées aux Invalides le 15 décembre 1840. Cette décision de Thiers, chef du gouvernement, flatte la vanité nationale, répandue dans le peuple comme dans la bourgeoisie.

« Ma tombe et mon berceau seront bien rapprochés l’un de l’autre ! Ma naissance et ma mort, voilà donc toute mon histoire. »2078

Duc de REICHSTADT (1811-1832), mourant à 21 ans de tuberculose, 22 juillet 1832

L’Aiglon, fils de l’Aigle (Napoléon), ex-roi de Rome, n’aura pas le destin rêvé pour lui par son père, ni même aucun rôle politique. Mort en Autriche, le retour de ses cendres, 15 décembre 1940, est décidé par Hitler pour plaire aux Français…

« Quand un général prétend n’avoir jamais fait de fautes, il me persuade qu’il n’a jamais fait la guerre longtemps. »768

TURENNE (1611-1675). Le Sottisier (posthume, 1880), Voltaire

Cas rarissime d’un grand hommes aussi doué de modestie ! Montherlant confirme dans ses Carnets : « Turenne, dans ses lettres, lorsqu’il s’agit d’une victoire, dit : « Nous l’avons remportée », et lorsqu’il s’agit d’une défaite : « J’ai été battu » ».

« Toute ville assiégée par Vauban, ville prise,
Toute ville défendue par Vauban, ville imprenable. »913

Proverbe du vivant de Vauban. Histoire générale du IVe siècle à nos jours (1901), Ernest Lavisse, Alfred Rambaud

Commissaire général des fortifications en 1678, il entoure le royaume d’une ceinture de villes fortifiées (la fameuse « ceinture de fer ») et d’ouvrages isolés (avec des lignes rasantes, moins vulnérables à l’artillerie). Lille devient « la reine des citadelles », parmi plus de 30 construites et 300 renforcées. Il souhaite faire de la France un « pré carré » inviolable.

« Allons, enfants de la patrie… »1410

ROUGET de l’ISLE (1760-1836), paroles et musique du Chant de guerre pour l’armée du Rhin (1792)

Premier vers de ce qui deviendra l’hymne national français sous le nom de La Marseillaise, chant composé dans la nuit du 25 avril 1792 à la requête du maire de Strasbourg. Étonnant destin de ce chant né sous la Révolution.

« Vous avez gagné la plus grande bataille de l’histoire et sauvé la cause la plus sacrée, la liberté du monde. »2615

Maréchal FOCH (1851-1929), Ordre du jour aux armées alliées, 12 novembre 1918

Foch, généralissime (chef suprême des armées en guerre et commandant à tous les généraux), a rédigé ce texte le 11 novembre 1918, jour de l’armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale.

« Pour pacifier un pays, il semble qu’il faille recourir aux moyens pacifiques. Cette énonciation paraît naïve ; cependant, il n’y a pas longtemps qu’elle est acceptée des Gouvernements. Ils ont eu longtemps, et peut-être gardent-ils encore, une secrète tendresse pour les moyens répressifs. »2530

Maréchal LYAUTEY (1854-1934), Paroles d’action, 1900-1926 (1927)

Il incarne l’action sur le terrain : conquête et pacification. Sud algérien, Indochine et à Madagascar, puis Afrique du Nord, la Troisième République édifia un vaste empire colonial (comparable à l’Angleterre). Mais Lyautey est un maréchal atypique, sans langue de bois. Exemple, sa déclaration d’août 1914, au déclenchement de la Grande Guerre : « C’est la plus monumentale ânerie que le monde ait jamais faite. »

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Logo Dico-Citations du journal Le Monde

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire