« Les mots ! Les mots ! On a brûlé au nom de la charité... » | L’Histoire en citations
Edmond de Goncourt Les mots ! On a brûlé au nom de la charité
Citation du jour

« Les mots ! Les mots ! On a brûlé au nom de la charité, on a guillotiné au nom de la fraternité. Sur le théâtre des choses humaines, l’affiche est presque toujours le contraire de la pièce. »1267

Edmond de GONCOURT (1822-1896) et Jules de GONCOURT (1830-1870), Idées et Sensations (1866)

Cette vérité vaut sous la Révolution plus qu’en toute autre époque de notre histoire de France. D’où le nombre considérable de (belles ou très belles) citations, parallèlement au nombre de victimes, guillotinées, massacrées ou tuées au cours des guerres civiles et étrangères. Le « théâtre » révolutionnaire est un grand spectacle politique et humain, qui passionne toujours les historiens et un vaste public.

« Échafaud. – S’arranger quand on y monte pour prononcer quelques mots éloquents avant de mourir. »1585

Gustave FLAUBERT (1821-1880), Dictionnaire des idées reçues (posthume, 1913)

Le mot de Flaubert peut s’appliquer à bien des « mots de la fin » attribués aux personnages de la Révolution ! Quels que soient leur âge, leur sexe, leur condition, leurs convictions, la plupart sont morts en héros.

« Chacun de ses pas désormais est marqué par une parole, par un de ces mots historiques qu’on retient parce qu’il est éclairé de gloire. »1659

SAINTE-BEUVE (1804-1869), Causeries du lundi, volume I (1857), 17 décembre 1849

Il juge ici de Napoléon Bonaparte en critique littéraire. Relisant ses proclamations, exilé à Sainte-Hélène à la fin de sa vie, l’empereur se confie à Las Cases : « Et ils ont osé dire que je ne savais pas écrire ! »

« Garde. – La garde meurt et ne se rend pas ! Huit mots pour remplacer cinq lettres. »1946

Gustave FLAUBERT (1821-1880), Dictionnaire des idées reçues (posthume, 1913)

« La garde meurt et ne se rend pas ! » : mots gravés au pied de la statue de Cambronne à Nantes, mais il niait l’avoir dit à Waterloo (1815).

« Merde ! » semble plus authentique, dans le feu de l’action : le « mot de Cambronne » fit sa gloire, mais le général en refusait aussi la paternité. Seule certitude : sa participation à la pire défaite de Napoléon.

Révolution

 

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !


Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € le volume).

 

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire