Fillon : « Le président normal ne le sera pas longtemps. Parce que la fonction ne l'est pas. » | L’Histoire en citations
Chronique du jour

 

Les années Chirac, Sarkozy et Hollande

La présidence normale de François Hollande

Le président socialiste qui se veut « normal » a choisi un Premier ministre à son image, mais la situation anormalement grave exige des mesures impopulaires et leur cote de popularité chute. Quant à la droite, minoritaire à tous les échelons de la vie publique, elle perd son âme dans un duel interne au parti UMP, et peine à jouer son rôle d’opposition.

Les commentaires sont allégés, les coupes signalées (…) Retrouvez l’intégralité dans nos Chroniques de l’Histoire en citations.

« Le président normal ne le sera pas longtemps. Parce que la fonction ne l’est pas. »3486

François FILLON (né en 1954), dépêche AFP, 29 mai 2012

Prédiction de l’ex-Premier ministre du précédent quinquennat, lancée sans grand risque d’erreur.

Une situation économique et financière anormalement grave (depuis quatre ans déjà) rend la fonction plus périlleuse, et le rôle plus ingrat, face à une opinion publique prompte à critiquer, et une opposition politique systématique de la droite et des extrêmes.

Autre évidence, le président de la République, surtout sous la Cinquième, avec les responsabilités qui sont les siennes, est condamné à devenir un personnage de premier plan (…)

« Ce crime a été commis en France par la France. Ce fut aussi un crime contre la France, une trahison de ses valeurs que la Résistance, la France libre, les Justes surent incarner dans l’honneur. »3487

François HOLLANDE (né en 1954), Commémoration du 70e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, Paris, 22 juillet 2012

La presse (de droite) s’empresse de critiquer la déclaration du nouveau président, ne retenant que la première phrase, alors que la seconde répond à la critique. Dans l’introduction de son discours, il a d’ailleurs bien précisé : « La reconnaissance de cette faute a été énoncée pour la première fois, avec lucidité et courage, par le président Jacques Chirac, le 16 juillet 1995. » (…)

« Il est des quartiers où je peux comprendre l’exaspération de certains de nos compatriotes, pères ou mères de famille rentrant du travail le soir et apprenant que leur fils s’est fait arracher son pain au chocolat à la sortie du collège par des voyous qui lui expliquent qu’on ne mange pas pendant le ramadan. »3488

Jean-François COPÉ (né en 1964), L’Express, 6 octobre 2012

SOS Racisme réagit : « C’est pathétique, le ramadan a eu lieu cette année en août, c’est-à-dire hors période scolaire ». Et de dénoncer « une mauvaise foi sans nom » qui prend déjà la forme d’ « une récupération d’un concept d’extrême droite ». Riposte de Copé, sur son compte Twitter : « Ce n’est pas à SOS Racisme de nous dire quel type de racisme il convient de combattre. »(…)

« Si l’Afrique, berceau de l’humanité, parvient à vivre et à faire vivre pleinement la démocratie, partout et pour tous ; si elle réussit à vaincre ses divisions, alors l’Afrique sera le continent où se jouera l’avenir même de la planète. »3489

François HOLLANDE (né en 1954), Discours de Dakar, 12 octobre 2012

Le président exprime sa « conviction profonde » et s’oppose implicitement, une fois de plus, au discours de Sarkozy, qui fit polémique, cinq ans avant : « Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. »

Il adopte délibérément un autre ton : « Je ne suis pas venu en Afrique pour imposer un exemple, ni pour délivrer des leçons de morale. Je considère les Africains comme des partenaires et des amis. L’amitié crée des devoirs : le premier d’entre eux est la sincérité. Nous devons tout nous dire, sans ingérence, mais avec exigence. La démocratie vaut pour elle-même. Mais elle vaut aussi pour ce qu’elle permet. Il n’y a pas de vrai développement économique ni de vrai progrès social sans pluralisme. » (…)

« J’essaie de montrer une force tranquille. Les Français ont besoin que leurs dirigeants ne soient pas fébriles. »3490

Jean-Marc AYRAULT (né en 1950), Paris Match, 21 novembre 2012

A l’inverse de Copé, clairement dans la ligne de la droite sarkozyste et de la « France forte », le Premier ministre emprunte l’expression « force tranquille » à la campagne présidentielle gagnante de Mitterrand, en 1981, et se montre à l’image du nouveau président qui se veut « normal » (…)

« Il est hors de question de laisser un kyste s’organiser. »3491

Manuel VALLS (né en 1962), ministre de l’Intérieur, 23 novembre 2012, pour justifier l’opération d’expulsion des squatteurs à Notre-Dame-des Landes (NDDL). Presse-Océan et de nombreux journaux

Depuis déjà quatre ans, militants et paysans occupent le terrain du futur aéroport a NDDL : projet lancé dans les années 1960, en pleine euphorie des Trente glorieuses, plusieurs fois différé en raison de son coût financier et environnemental, mais périodiquement repris par la gauche au pouvoir. Le gouvernement qui veut en finir doit faire preuve d’autorité. Manuel Valls bénéficie de la meilleure cote de popularité dans l’équipe gouvernementale, et c’est à peine si l’on conteste cette réaffirmation d’un engagement pris : « Il est hors de question de laisser un kyste s’organiser, nous mettrons tout en œuvre pour que la loi soit respectée […] pour que les travaux puissent avoir lieu. » (…)

« Le problème des hauts fourneaux de Florange, ce n’est pas les hauts fourneaux de Florange, c’est Mittal […] Nous ne voulons plus de Mittal en France, parce qu’ils n’ont pas respecté la France. »3492

Arnaud MONTEBOURG (né en 1962), ministre du Redressement productif, Le Monde, 26 novembre 2012

Autre ministre populaire, mais dans un style différent ; autre dossier sensible, ArcelorMittal concernant l’emploi et l’avenir de l’industrie française, dans l’important secteur de la sidérurgie (75 000 emplois). Le dossier devient explosif quand Montebourg monte au créneau, dans un bras de fer médiatique avec le milliardaire indien, Lakshmi Mittal, premier sidérurgiste mondial, qui a repris Arcelor (tres endetté) en 2006. La crise économique et la production d’acier chinois rendent le site lorrain de moins en moins rentable, notamment les hauts fourneaux (filiere « chaude ») que Mittal veut fermer, tout en maintenant la transformation de l’acier (filiere « froide »). Le gouvernement aurait un repreneur, mais Mittal refuse de céder le secteur rentable (…)

« UMP : suicide en direct. »3493

Le Figaro, gros titre de une, 26 novembre 2012

Suit l’édito : « Arrêtez le massacre. » Les deux candidats à la présidence de l’UMP s’opposent publiquement et multiplient les déclarations assassines. La presse, toutes tendances confondues, va dramatiser l’événement, quasiment heure par heure, durant presque un mois.

En bref, Copé s’est un peu vite autoproclamé élu (à quelques voix près, mais telle est la loi de la démocratie), Fillon dénonce aussitôt des fraudes, Copé en évoque d’autres, une erreur de comptage avérée semble donner raison a Fillon, mais la Commission nationale des recours de l’UMP s’en tient au premier résultat, au nom des statuts. Alain Juppé tente une médiation sitôt avortée, les deux protagonistes se rencontrent plusieurs fois sans plus de résultat, Fillon crée son propre groupe parlementaire au sein de l’UMP et veut faire appel à la justice (…)

Vous avez aimé ces citations commentées ?

Vous allez adorer notre Histoire en citations, de la Gaule à nos jours, en numérique ou en papier.

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire