Mirabeau : « Choisissez parmi les plus riches, afin de sacrifier moins de citoyens... » | L’Histoire en citations
Mirabeau : « Choisissez parmi les plus riches, afin de sacrifier moins de citoyens... »
Citation du jour

 

Sous la Révolution, le mot est mis au service de toutes les causes et si l’on peut dire assaisonné à toutes les sauces. Le manichéisme entre bons et mauvais (citoyens) est poussé au paroxysme. Voici une brève sélection de citations surprenantes, bien dans l’esprit de l’époque - forme et fond - et naturellement empruntées à l’Histoire en citations.

« Choisissez parmi les plus riches, afin de sacrifier moins de citoyens ; mais choisissez ; car ne faut-il pas qu’un petit nombre périsse pour sauver la masse du peuple ? Allons, ces deux mille notables possèdent de quoi combler le déficit. »1349

Comte de MIRABEAU (1749-1791), Discours à la Constituante, 26 septembre 1789

Mémoires biographiques, littéraires et politiques de Mirabeau (1835).

L’Orateur du peuple improvise toujours à la tribune avec le même génie. Mais ce ne sont pas que des « mots verbaux », ils collent à la situation réellement dramatique et sont suivis d’effets qui deviendront tragiques sous la Terreur - Mirabeau mourra avant.

Crise financière et déficit du budget public sont les causes les plus directes de la Révolution. Mirabeau tente de sauver la monarchie (en monnayant ses services auprès du couple royal), tout en dénonçant les raisons du mal dont souffre le régime : « Deux siècles de déprédations et de brigandage ont creusé le gouffre où le royaume est près de s’engloutir. Il faut le combler, ce gouffre effroyable ! Eh bien, voici la liste des propriétaires français, choisissez… »

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« Désarmez les citoyens tièdes et suspects, mettez à prix la tête des émigrés conspirateurs […] Prenez en otage les femmes, les enfants des traîtres à la patrie. »1411

Jacques ROUX, 17 mai 1792

Discours du chef des Enragés, prononcé à Notre-Dame (où le culte est interdit par la Commune de Paris), imprimé, vendu au profit des pauvres. L’escalade de la pensée terroriste est claire. C’est le langage de la terreur, avant la Terreur.

« Pour être Républicain, il faut que chaque citoyen éprouve et opère en lui-même une révolution égale à celle qui a changé la face de la France. »1558

FOUCHÉ, à Saint-Just, novembre 1793

Surnommé le Mitrailleur de Lyon, il remplace la guillotine trop lente par le canon, pour venir à bout des insurgés. Le mot de Fouché est repris par Saint-Just, à la Commission de surveillance lyonnaise, en novembre : tout à fait dans la logique de cet implacable théoricien.

« Le citoyen Jésus-Christ a été le premier sans-culotte du monde. »1536

François CHABOT, Discours, 7 septembre 1793

Conventionnel, capucin défroqué, coquin porté sur la bonne chère et la chair des jolies filles, cependant évêque constitutionnel de Blois, auteur d’un Catéchisme des Sans-culottes. Métaphore christique reprise par Camille Desmoulins, à l’heure de sa mort.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire