Séguéla : « Faire une élection, c'est raconter une histoire de telle façon que l'enfant qui sommeille en tout électeur croie que le candidat est le seul héros crédible de cette histoire. » | L’Histoire en citations
Chronique du jour

 

Les années Chirac, Sarkozy et Hollande

Nicolas Sarkozy, hyperprésident

Le nouveau président occupe la scène, le petit écran, les médias, et « fait le buzz » sur la Toile par tous les moyens. Il expose sa vie privée, casse les codes, brouille tous les repères. Omniprésent et hyperactif, l’hyperprésident a choisi un Premier ministre relativement effacé, François Fillon. L’antisarkozysme va se révéler aussi violent que les propos et les provocations présidentielles.

Les commentaires sont allégés, les coupes signalées (…) Retrouvez l’intégralité dans nos Chroniques de l’Histoire en citations.

« Faire une élection, c’est raconter une histoire de telle façon que l’enfant qui sommeille en tout électeur croie que le candidat est le seul héros crédible de cette histoire. »3420

Jacques SÉGUÉLA (né en 1934), L’Événement du jeudi, 11 octobre 1990

Le « storytelling », avatar du « marketing », apparaît soudain comme une méthode de communication très à la mode en politique. Mais Louis XIV et Napoléon étaient déjà maîtres en la matière, servis et mythifiés par des artistes de génie, peintres, sculpteurs, architectes et autres créateurs. Séguéla, en tant que publicitaire, a participé aux deux campagnes réussies de Mitterrand : « La Force tranquille » (1981), « Génération Mitterrand » (…)

« Le ralliement, ça ne marche jamais, ce qui marche, c’est le rassemblement. Derrière le ralliement, il y a le désenchantement, et puis l’effacement. Derrière le rassemblement, il y a le courage et le succès. »3421

François BAYROU (né en 1951), campagne des législatives du Modem à Paris, 24 mai 2007

Sans atteindre le second tour des présidentielles, le « troisième homme » a réussi sa campagne, son score dépassant 18 %. Sur cette lancée, en vue des législatives de juin, il crée son parti, le Modem (Mouvement démocrate) qui remplace l’UDF explosée. Une partie des centristes a rallié la majorité présidentielle et fondé le Nouveau Centre, résultat, 21 députés, et trois ministres (André Santini, Hervé Morin, Valérie Létard). Bayrou refuse cette stratégie (…)

« Je ne suis pas un expert du 12e arrondissement, mais je l’ai traversé quand j’ai couru le marathon de Paris. »3422

Arno KLARSFELD (né en 1965), à la veille des élections législatives des 10 et 17 juin 2007

Pour cette déclaration qui ne vaut pas vraiment programme politique, le fringant avocat concourt au prix Press Club, humour et politique.

Après la victoire de Sarkozy à l’élection présidentielle le 6 mai, la commission d’investiture de l’UMP le désigne comme candidat aux élections législatives dans la huitième circonscription de Paris (…)

« Rien ne sera plus jamais comme avant au Parti socialiste ! Fini le temps des éléphants révolus, et place aux jeunes lions ! »3423

Arnaud MONTEBOURG (né en 1962), Libération, 18 juin 2007

Réélu député, il se pose en leader du pôle des rénovateurs au PS. Tous les partis ont leurs jeunes loups (ou lions) aux dents acérées. Voir Sarkozy, face aux caciques de la droite. En attendant, rien ne s’arrange, et rien ne change, dans un parti trop désuni pour être fort.

Le PS a fait campagne avec un mot d’ordre – ne pas laisser les « pleins pouvoirs » à Sarkozy –, et un slogan : voter pour « la gauche qui agit, la gauche qui protège ». Mais la gauche a perdu. Ségolène Royal, candidate malheureuse, n’avait jamais été soutenue par la majorité (…)

« Je ne pense pas que les Français veulent un président glacé et qui devient glaçant. Il faut mettre de la vie au plus haut niveau du pouvoir. »3424

Nicolas SARKOZY (né en 1955), TF1, 20 juin 2007. Journal du Dimanche, 21 juin 2007

Diagnostic évident. L’engouement pour la présidentielle s’est manifesté par une inscription massive des jeunes sur les listes électorales. Le duel des favoris a redonné goût à la politique, avec deux personnages relativement jeunes, atypiques, porteurs d’un espoir de changement, après les années Mitterrand et Chirac et ces doubles mandats qui n’en finissaient plus.

A présent, l’omniprésident prend des allures de Bonaparte sous le Consulat. Face a une opposition invisible, ou illisible, il va occuper le terrain et parler, parler parfois très bien, parfois très mal. Le divorce est fascinant, entre le dérapage verbal récurrent, plus ou moins contrôlé, et ses discours si bien écrits.

« Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. »3425

Nicolas SARKOZY (né en 1955), Discours de Dakar (Sénégal), 26 juillet 2007

Grand discours, écrit par Henri Guaino, gaulliste de gauche, la plume (le nègre) du président, désormais chargé de donner à sa pensée une forme présidentielle.

L’opinion ne retient que cette phrase, qui fait polémique : relent de racisme, sur fond d’ancienne colonisation, assorti d’une confusion entre civilisation et progrès technique (…)

« Au monde méditerranéen qui n’a pas cessé depuis des siècles d’être écartelé entre l’esprit des croisades et l’esprit du dialogue, qui n’a pas cessé d’être tiraillé entre la haine et la fraternité, qui n’a pas cessé d’hésiter finalement entre la civilisation et la barbarie, je veux dire que le temps n’est plus au dialogue puisqu’il est à l’action, qu’il n’est plus temps de parler parce qu’il est venu le temps d’agir. »3426

Nicolas SARKOZY (né en 1955), Discours de Tanger, 23 octobre 2007

On retrouve les accents à la Guaino du dernier discours de Dakar, et le projet euro-méditerranéen du discours de Toulon, le 7 février dernier. « Ce qui se joue là est absolument décisif pour l’équilibre du monde. Pas seulement décisif pour l’avenir des peuples riverains, décisif pour l’avenir de l’humanité. En Méditerranée, se décidera si oui ou non les civilisations et les religions se feront la plus terrible des guerres. » (…)

Vous avez aimé ces citations commentées ?

Vous allez adorer notre Histoire en citations, de la Gaule à nos jours, en numérique ou en papier.

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire