Une qualité ou un défaut, selon l’usage qui en est fait dans l’histoire : arme politique ou militaire, effet de la loi qui protège le faible et impose la justice. La force de caractère semble l’atout majeur des principaux acteurs de l’Histoire. La force, c’est aussi le coup d’État d’une minorité qui prend le pouvoir et impose sa loi.

Cliquez sur une citation pour la consulter dans son contexte historique.Retour à l’index

Affichage de 26 - 49 sur 49.

« Ce sont des amis éprouvés, Crions tous : Vive les pavés ! »2169

Eugène PHILIPPE (XIXe siècle), Chanson en l’honneur des pavés (1848)

« Le bonnet de coton ne se montra pas moins hideux que le bonnet rouge. »2173

Gustave FLAUBERT (1821-1880), L’Éducation sentimentale (1869)

« L’an passé, ils adoraient le sabre. Les voilà maintenant qui adorent le gourdin. »2209

Victor HUGO (1802-1885), mots prémonitoires, datés de novembre 1849

« Le propre de la démocratie est de s’incarner dans un homme. »2215

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), à la veille du coup d’État

« Une opération de police un peu rude. »2216

Duc de MORNY (1811-1865), ministre de l’Intérieur (et demi-frère de Louis-Napoléon) qualifiant le coup d’État du 2 décembre 1851.
Mot attribué plus tard, selon certaines sources à l’écrivain Eugène-Melchior de VOGÜÉ (1848-1910)

« Vous allez voir comment on meurt pour 25 francs. »2217

Alphonse BAUDIN (1811-1851), député, appelant le peuple à la lutte, sur une barricade de la rue Sainte-Marguerite, 3 décembre 1851

« Ce n'est pas la peine d'avoir risqué le coup d'État avec nous tous pour épouser une lorette. »2254

Duc de PERSIGNY (1808-1872), à Napoléon III, décembre 1852

« On peut tout faire avec des baïonnettes, excepté s’asseoir dessus ! »2300

Prince NAPOLÉON (1822-1891), septembre 1869.
Mot également attribué à Georges CLEMENCEAU (1841-1929), et surtout au Feld-maréchal autrichien SCHWARZENBERG (1771-1820), déplorant la fragilité du régime en 1814 (Restauration)

« Paris sera soumis à la puissance de l'État comme un hameau de cent habitants. »2373

Adolphe THIERS (1797-1877), Déclaration du 15 mai 1871

« Puisque nous sommes les plus forts, nous devons être modérés. »2447

Léon GAMBETTA (1838-1882), devant le progrès constant des républicains aux élections en 1876

« Puisqu’il y a une bêtise à faire, la Ville Lumière la fera ! »2495

Jules SIMON (1814-1896), Souviens-toi du Deux-décembre (1889)

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !