Vivant aussi bien que mort, il profite autant qu’il souffre de la comparaison avec le premier. Son Second Empire - entre Deuxième et Troisième Républiques - est également mal aimé, sans doute injustement, surtout vu par Hugo, le plus ardent, constant et génial opposant de l’Histoire. Restent certaines vérités à redécouvrir, y compris un humour qui surpasse celui de l’Autre.

Cliquez sur une citation pour la consulter dans son contexte historique.Retour aux personnages

Affichage de 1 - 25 sur 61.

« La pauvreté ne sera plus séditieuse, lorsque l’opulence ne sera plus oppressive. »2118

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), L’Extinction du paupérisme (1844)

« Surtout n'ayez pas peur du peuple, il est plus conservateur que vous. »2142

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Du système électoral

« Toute ma vie sera consacrée à l’affermissement de la République. »2179

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Discours du 21 septembre 1848

« Une Chambre ressemble trop à un théâtre où les grands acteurs seuls peuvent réussir. »2183

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Améliorations à introduire dans nos mœurs et nos habitudes parlementaires (1856)

« Le citoyen Bonaparte élu président de la République. »2189

Armand MARRAST (1801-1852), président de l’Assemblée constituante, Déclaration du 20 décembre 1848

« C’est l’absence des femmes qui permet aux hommes d’aborder journellement les questions sérieuses. »2196

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Améliorations à introduire dans nos mœurs et nos habitudes parlementaires (1856)

« Il est temps que les bons se rassurent et que les méchants tremblent. »2199

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), président de la République, justifiant la condamnation de Ledru-Rollin et vingt autres montagnards, juin 1849.
Formule reprise en 1858, après l’attentat d’Orsini, par le général ESPINASSE (1815-1859), ministre de l’Intérieur et de la Sûreté générale

« L’élu de six millions de suffrages exécute les volontés du peuple, il ne les trahit pas. »2208

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Discours de Lyon, 15 août 1850

« L’an passé, ils adoraient le sabre. Les voilà maintenant qui adorent le gourdin. »2209

Victor HUGO (1802-1885), mots prémonitoires, datés de novembre 1849

« Ce gouvernement, je le caractérise d’un mot : la police partout, la justice nulle part. »2211

Victor HUGO (1802-1885), Assemblée législative, avril 1851

« Le propre de la démocratie est de s’incarner dans un homme. »2215

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), à la veille du coup d’État

« Une opération de police un peu rude. »2216

Duc de MORNY (1811-1865), ministre de l’Intérieur (et demi-frère de Louis-Napoléon) qualifiant le coup d’État du 2 décembre 1851.
Mot attribué plus tard, selon certaines sources à l’écrivain Eugène-Melchior de VOGÜÉ (1848-1910)

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !