Montesquieu : « On apprête le café de telle manière qu'il donne de l'esprit à ceux qui en prennent. » | L’Histoire en citations
Montesquieu : « On apprête le café de telle manière qu'il donne de l'esprit à ceux qui en prennent. »
Citation du jour

Citation siècle lumièresMontesquieu, né pour le bonheur, est également doué d’humour - pas autant que Voltaire, mais assurément plus que Rousseau et même Diderot.

Il fait sourire tout en faisant passer des messages et ça fait son succès. On peut parler de « best-seller » en ce XVIIIe siècle très anglophile : ses Lettres Persanes sont plusieurs fois rééditées - le genre est à la mode. Prudemment anonymes au début, les Lettres finissent par lancer l’impertinent auteur. Et tout Paris se régale.

« On apprête le café de telle manière qu’il donne de l’esprit à ceux qui en prennent. »978

MONTESQUIEU (1689-1755), Lettres Persanes (1721)

La Régence, le Procope, Gradot, Laurent : c’est la grande mode des cafés où le café fait fureur – on en compte 300 à Paris, en 1715. Les clubs, plus fermés, institution typiquement anglaise, séduisent la France anglophile jusqu’à l’anglomanie. Les salons se multiplient, à Paris et en province, à mesure que la cour de Versailles perd son hégémonie : d’abord littéraires et mondains, puis philosophiques, tous tenus par des femmes (Mme de Lambert, Mme de Tencin, Mme du Deffand, Mme Geoffrin, Mlle de Lespinasse), lieux de rencontre et de conversation où les idées nouvelles circulent, les réputations se font et se défont.

Quant à l’esprit, le Persan à Paris s’en étonne encore : « La fureur de la plupart des Français, c’est d’avoir de l’esprit, et la fureur de ceux qui veulent avoir de l’esprit, c’est de faire des livres. » Trait typique du siècle des Lumières, mais qui a survécu bien au-delà de ce temps. Écrire, être édité, une manie ou une passion bien française.

Autre trait de caractère : « On dit que l’homme est un animal sociable. Sur ce pied-là, il me paraît que le Français est plus homme qu’un autre, c’est l’homme par excellence ; car il semble fait uniquement pour la société. » La sociabilité sera l’un des traits caractéristiques du XVIIIe, porté à un point extrême et tantôt qualité, tantôt défaut. Le moraliste Chamfort confirme, à la veille de la Révolution : « Les gens du monde ne sont pas plutôt attroupés qu’ils se croient en société. » Faisant comme toujours bande à part, Rousseau a écrit ses Confessions - Rêveries d’un promeneur solitaire.

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Logo Dico-Citations du journal Le Monde

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire