Mitterrand : « Vous êtes purs... » | L’Histoire en citations
François Mitterrand Vous êtes purs, parce que vous n'avez pas eu l'occasion de ne pas l'être
Citation du jour

« Vous êtes purs, parce que vous n’avez pas eu l’occasion de ne pas l’être. »3107

François MITTERRAND (1916-1996), au Congrès des Jeunesses Socialistes (JS), Pau, 1975

Étrange aveu, face aux jeunes socialistes qui vont devoir l’aider dans la course au pouvoir ! À 59 ans, déjà un long parcours politique. Député, sénateur, 11 fois ministre sous la Quatrième République, que de compromis, d’accommodements, d’opportunisme !

Il gardera des amitiés douteuses (Bousquet), des liaisons dangereuses (avec les puissances d’argent), des pratiques contestables (écoutes téléphoniques, financement occulte du PS, réseaux maintenus en Françafrique). Et une double vie privée, secrète, mais financée sur fonds publics. Est-ce pour cela qu’il admirait des « purs » comme Jaurès, Blum, Mendès France ?

« Je dissimule, je biaise, j’adoucis, j’accommode tout autant qu’il est possible. »3104

François MITTERRAND (1916-1996)

cité dans Les Années Mitterrand (1986), Serge July

Autoportrait du président, lors de l’affaire du Rainbow Warrior (1985) : un piège pour la DGSE (nos « services secrets ») qui a coulé le bateau, tuant un photographe portugais travaillant pour Greenpeace – organisation écologiste militant contre les essais nucléaires français en Nouvelle-Zélande. Cette stratégie dépasse l’événement.

Qualité ou défaut ? Pour July, homme de gauche et patron de Libé, « il fallait un homme à l’âme particulièrement enchevêtrée, un chef d’État suffisamment baroque pour accueillir les tempêtes qu’il allait provoquer et en faire les leviers d’une politique apaisante ».

Cet opportunisme n’exclut pas des convictions fortes et des positions rigides, sur quelques thèmes : l’Europe, la peine de mort, la politique culturelle, et certaines valeurs de la gauche.

« Cet homme est un mystère, habité par mille personnages, du tacticien sceptique au socialiste saisi par la ferveur. »3106

Franz-Olivier GIESBERT (né en 1949)

François Mitterrand ou la Tentation de l’histoire (1977)

Son biographe conclut : « On a beaucoup dit que François Mitterrand était insaisissable ; il n’est simple ni à déchiffrer ni à défricher. À la fois personnage authentique et artiste en représentation. » Sphinx, Florentin, Machiavel et autres Prince de l’équivoque ou de l’esquive, ces surnoms reviennent sans fin.

Dans Le Noir et le Rouge (1984) et Les Sept Mitterrand ou les métamorphoses d’un septennat (1988), Catherine Nay reconnaît la profondeur des engagements partisans, l’obstination des choix. Pourtant, nul plus que ce président n’a su se plier aux circonstances et rebrousser chemin, selon les données de la conjoncture ou les fatalités du mauvais sort.

Cinquième République

 

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !


Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € le volume).

 

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire