Sarkozy : « Dans un monde où la déloyauté est la règle... » | L’Histoire en citations
Sarkozy : « Dans un monde où la déloyauté est la règle... »
Citation du jour

 

Voici le dernier épisode de la série des duos-duels historiques. Le duel Chirac-Sarkozy fut passionnant, comme tous les affrontements des personnages qui font l’histoire de France. Aussi brutal, quoique moins sanglant. Il y eut quand même un mort annoncé, en 1994 ! Et des blessés.

Chirac et Sarkozy. Duel fratricide, après un duo quasiment familial - père-fils de bonne droite. « Chirac est mort » : Sarkozy a lancé le faire-part en 1994 ! Homme pressé, il a annoncé la nouvelle, tuant le père au plus bas dans les sondages et préférant miser sur Balladur, avant les présidentielles. Mais Chirac a gagné, en 1995. Blessée, la « bête » politique le fera payer à son ex-ami. C’est de bonne guerre. L’un des épisodes quasi shakespeariens de notre histoire contemporaine.

« Dans un monde où la déloyauté est la règle, vous me permettrez d’afficher, de manière peut-être provocante, ma loyauté envers Jacques Chirac. »3305

Nicolas SARKOZY (né en 1955), juin 1992

« Le vrai Sarkozy », Marianne, 14 au 20 avril 2007.

Sarkozy se pose en fils spirituel du futur président. Jusqu’ici, l’entente est parfaite.

Chirac, Premier ministre de Giscard, rencontre le jeune homme aux Assises de l’UDR à Nice, juin 1975. « C’est toi Sarkozy ? Tu as cinq minutes ! » Le voilà propulsé, à 20 ans, devant 6 000 militants. Baptême du feu, 20 minutes à la tribune : « Être jeune gaulliste, c’est être révolutionnaire… » Ovations. Gratitude envers Chirac qui lui a offert son premier discours, et la certitude qu’il est fait pour « ça ».

Très actif au RPR (Rassemblement pour la République) créé en 1976 par Chirac pour rénover le gaullisme et préparer sa course à l’Élysée, le militant se rapproche du « premier cercle de la chiraquie ». Il fait presque partie de la famille, Bernadette Chirac et Claude (leur fille) ont une réelle amitié pour lui. Et Chirac le nomme secrétaire général chargé des fédérations au RPR : premier poste d’envergure nationale, pour l’ambitieux. Qui proclame donc sa loyauté.

« Dans une campagne, il faut aller chercher les électeurs avec les dents. »3307

Jacques CHIRAC (né en 1932)

Le Dauphin et le régent (1994), Catherine Nay

Métaphore carnassière, sinon cannibale, reprise en son temps par Sarkozy. Chirac le battant annonce sa candidature à la présidentielle, 4 novembre 1994 (La Voix du Nord).

Aux législatives de 1993, la droite a laminé la gauche, remportant 80 % des sièges : le septennat de Mitterrand se termine dans un climat délétère, entre les affaires, les révélations, les désillusions… et la cohabitation. Mais Chirac ne veut plus jouer le Premier ministre, pour mieux préparer sa présidentielle. Balladur, l’« ami de trente ans », y va et vit une « cohabitation de velours » avec le président malade. Il devient le favori des sondages (65 % d’opinions positives). Pour ne pas faire éclater le parti, il n’annonce sa candidature que le 18 janvier 1995, soutenu par Pasqua et par Sarkozy - qui lui doit son premier poste ministériel, au Budget. Chirac a vu venir la trahison, il devance Balladur… et part en campagne. Il va cibler les jeunes, avec un programme basé sur l’égalité des chances, la justice, la fraternité.

Dans ce duel à droite, Chirac, « dauphin » agité, bonapartiste de rupture, s’oppose à Balladur, le « régent » tranquille, l’orléaniste libéral. Toutes les élections présidentielles tournent au psychodrame, avec l’affrontement des personnages et des courants.

« L’électroencéphalogramme de la Chiraquie est plat. Ce n’est plus l’Hôtel de Ville, c’est l’antichambre de la morgue. Chirac est mort, il ne manque plus que les trois dernières pelletées de terre. »3308

Nicolas Sarkozy (né en 1955), 1994

« Le vrai Sarkozy », Marianne, 14 au 20 avril 2007

Rappelons que Chirac occupe l’Hôtel de Ville, comme maire de Paris (de 1977 à 1995). La guerre fratricide est déclarée, au sein de la droite française. Après vingt ans d’amitié (politique et personnelle), Sarkozy s’est rallié à Balladur, sans état d’âme. Il sera son porte-parole, pour la présidentielle de 1995. Cela vaut trahison pour Chirac et les chiraquiens, de plus en plus rares à jouer la carte de la loyauté, la fidélité, face au clan des balladuriens.

« Il ne faut pas blesser une bête : on la caresse ou on la tue. »3309

Jacques CHIRAC (né en 1932)

Mémoires, tome I, Chaque pas doit être un but (2009), Jacques Chirac

La haine va répondre au mépris. Chirac a lui-même beaucoup tué. Dans les couloirs de l’Assemblée, à la veille de la présidentielle suivante (2002), Balladur préviendra Jospin : « Chirac a tué Chaban-Delmas, il a ensuite tué Giscard, puis il a tué Barre, et enfin il m’a tué. Méfiez-vous. » Il a blessé aussi. Son biographe, Franz-Olivier Giesbert, écrit qu’il ne garde rien, « même pas ses amis ».

Normal. « Le monde politique est une jungle », selon Chirac. Chirac et Sarkozy sont deux « fauves », pas de la même taille, pas de la même génération. Mais leur rivalité va marquer la vie politique française. Chirac ne pardonnera jamais.

Collection complète 

Vous dévorez nos citations quotidiennes ? Craquez pour la collection complète et ses 11 volumes de l’Histoire en citations.

Car à ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !

Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € seulement le volume).

 

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire