Anatole France : « Gouverner, c'est mécontenter. » | L’Histoire en citations
Anatole France : « Gouverner, c'est mécontenter. »
Citation du jour

 

L’impopularité survit à tous les régimes et l’histoire contemporaine en donne les preuves. Les « intéressés » en prennent acte, avec une certaine philosophie et un humour… qui rappelle étrangement l’Ancien Régime.

« Il n’est pas de gouvernements populaires. Gouverner, c’est mécontenter. »2397

Anatole FRANCE (1844-1924), Histoire contemporaine. Monsieur Bergeret à Paris (1901)

Telle est l’une des leçons tirée de ce quatrième et dernier volume de son Histoire contemporaine. Scepticisme philosophique de l’écrivain qui n’hésite cependant pas à s’engager de plus en plus dans les grandes luttes de son temps : pour Dreyfus, pour le socialisme et même le communisme.

« Aucun roi de France n’aurait été réélu au bout de sept ans. »3095

Valéry GISCARD D’ESTAING (né en 1926), à ses fidèles, confidence citée dans Le Nouvel Observateur (1984)

Retraité de 55 ans, victime d’une campagne de presse reconnue plus tard comme injuste, inconsolable de son septennat non renouvelé, il en parle et se confie à la télé : « On ne guérit pas les plaies en les léchant avec une langue de bois » (« Face à la 3 », 7 novembre 1984).

Le journaliste Henri Amouroux explique cette impopularité : « Trop sûr de soi, trop haut de ton, trop intelligent, trop riche, trop cérébral, trop loin d’électeurs qui souhaitent d’abord que le président soit proche de leurs problèmes, tous ces « trop » devaient nuire à Giscard dans l’esprit d’un peuple qui désire que Poulidor ait sa chance et qu’agace, après l’avoir séduit en 1974, une supériorité trop constamment affichée sans qu’elle se soit traduite, dans leur vie quotidienne, par de mirobolants résultats. » Ce que vivent les roses (1983).

« Si vous saviez le plaisir que j’ai pu éprouver à passer pour un blaireau, surtout au milieu de corniauds. »3321

Jacques CHIRAC (né en 1932)

Dans la peau de Jacques Chirac (2006), Karl Zéro et Michel Royer

Trait de caractère original : aucun président de la République n’a pu tenir ce genre de propos, à l’humour assumé, rigolard et franchouillard. L’homme est en réalité beaucoup plus cultivé qu’il n’y paraît. Son poulain devenu son meilleur ennemi, Sarkozy, jouera le jeu inverse.

L’un et l’autre connaitront des sommets dans leurs cotes de popularité comme d’impopularité. Mais tous les records sont faits pour tomber, dans ce microcosme politico-médiatique où tout s’emballe.

« Un Premier ministre, on le lèche, on le lâche, on le lynche ! »3383

Alain JUPPÉ (né en 1945)

La Malédiction Matignon (2006), Bruno Dive, Françoise Fressoz

Il vécut un court état de grâce, Premier ministre (1995-1997) et maire de Bordeaux. Reconnu par Chirac comme « le meilleur d’entre les hommes de droite », il se rend vite impopulaire : projet de réforme des retraites, gel des salaires des fonctionnaires, déroute des Juppettes (huit femmes débarquées du gouvernement après quelques mois) et cette raideur de l’homme qui se dit lui-même « droit dans ses bottes. » Mais le pire est à venir.

En 1998, il est mis en examen pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux et prise illégale d’intérêt » – pour des faits commis en tant que secrétaire général du RPR et maire adjoint de Paris aux finances, de 1983 à 1995. Ses ennuis judiciaires aboutissent à des condamnations (prison avec sursis, inéligibilité). Les commentateurs estiment qu’il paie pour Chirac, reconnu comme responsable moralement.

Laissons le mot de la fin (toute provisoire) à Nicolas Sarkozy : prémonitoire, daté de 2007, repris sur son site Présidentielle 2012 : « Ceux qui ne peuvent supporter d’être haïs ne doivent pas faire de la politique. Il n’y a pas de destin sans haine. »

Second Empire et IIIe République

 

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !


Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € le volume).

 

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ces citations commentées ?

Vous allez adorer notre Histoire en citations, de la Gaule à nos jours, en numérique ou en papier.

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire