Brosses : « Ce n'est pas seulement un esprit qu'il a [Voltaire], ce sont tous les esprits ensemble qui reviennent dans son crâne et y tiennent le Sabbat. » | L’Histoire en citations
Brosses : « Ce n'est pas seulement un esprit qu'il a [Voltaire], ce sont tous les esprits ensemble qui reviennent dans son crâne et y tiennent le Sabbat. »
Citation du jour

 

Quoi de neuf ? Voltaire ! Le roi Voltaire règne toujours sur son époque, avec son esprit bien français, son humour insolent, cynique ou léger qui choque et provoque malgré tout quelques contemporains.

Plus grave, le discrédit sur le roi et la cour, ses amours, sa politique, son cabinet secret… d’où les pamphlets cinglants.

« Ce n’est pas seulement un esprit qu’il a [Voltaire], ce sont tous les esprits ensemble qui reviennent dans son crâne et y tiennent le Sabbat. »1015

Charles de BROSSES (1709-1777), Lettre à son cousin Loppin de Gémeaux, 4 janvier 1759

Le Siècle des Lumières (1968), Jean-Marie Goulemot, Michel Launay, Georges Mailhos.

Premier président du Parlement de Dijon, ce magistrat indépendant et frondeur, deux fois exilé sur ses terres, est doué d’assez d’esprit pour apprécier celui de Voltaire.

Le roi de Prusse, Frédéric II, se révèle un despote assez éclairé pour écrire cet Éloge de Voltaire qu’il a beaucoup fréquenté et admiré, sinon toujours respecté : « L’on peut dire, s’il m’est permis de m’exprimer ainsi, que M. de Voltaire valait seul toute une Académie. »

Toutes les citations qui suivent
sont commentées dans nos Chroniques.

« Je suis flexible comme une anguille et vif comme un lézard et travaillant toujours comme un écureuil. »1014

VOLTAIRE

Autoportrait plaisant du sexagénaire, toujours actif - un mini-bestiaire à lui tout seul.

« Les grands seigneurs s’avilissent,
Les financiers s’enrichissent,
Tous les Poissons s’agrandissent.
C’est le règne des vauriens. »1162

Poissonnade, attribuée à PONT-DE-VEYLE

Insupportable au peuple, le luxe s’étale à la cour où règne toujours la Pompadour et s’affiche dans des milieux prospères et âpres au gain, aristocrates comme bourgeois.

« Autrefois de Versailles
Nous venait le bon goût,
Aujourd’hui la canaille
Règne et tient le haut bout.
Si la cour se ravale,
De quoi s’étonne-t-on ?
N’est-ce pas de la halle
Que nous vient le poisson ? »1163

Poissonnade de 1749

La cour multiplie ce genre de pamphlets (anonymes). Le roi est personnellement attaqué. Les cabales se multiplient.

« La marquise n’aura pas beau temps pour son voyage. »1173

LOUIS XV voyant le cortège funèbre de sa favorite quitter Versailles sous la pluie battante, 17 avril 1764

Mot souvent cité, jusque dans les dictionnaires historiques anglo-saxons. Le roi est-il pudique ou simplement indifférent ?

« Ci-gît qui fut vingt ans pucelle
Sept ans catin et huit ans maquerelle. »1175

Épitaphe satirique de la marquise de Pompadour

La mode est aux épitaphes satiriques, on ne va pas rater cette ultime occasion de brocarder l’une des favorites les plus détestées dans l’histoire : c’est un méchant résumé de sa vie.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire