Dauphin Louis : « Les Français sont inquiets et murmurateurs... » | L’Histoire en citations
Citation du jour

 

Louis XVI et l’Histoire. Duo-duel unique dans l’histoire de France. Un roi si mal armé pour cette période chaotique. Pourtant, ça commençait plutôt bien, dans les dernières années de l’Ancien Régime.

« Les Français sont inquiets et murmurateurs, les rênes du gouvernement ne sont jamais conduites à leur gré […] On dirait que la plainte et le murmure rentrent dans l’essence de leur caractère. »1190

Dauphin LOUIS, futur LOUIS XVI (1754-1793), Réflexions sur les entretiens avec le duc de La Vauguyon

Il s’entretient avec son gouverneur, au lendemain du coup d’État royal de 1770. Après la disgrâce du ministre Choiseul (23 décembre 1770), le « triumvirat » Maupeou-Terray-d’Aiguillon est au pouvoir jusqu’à la mort de Louis XV, qui soutient ses trois ministres et réaffirme : « Je ne changerai pas. » En quatre années, le chancelier Maupeou et le contrôleur des Finances Terray essaient de réformer la France. La tâche du grand financier est la plus ingrate. Ses projets à long terme sont bons, mais dans l’immédiat, il pare au plus pressé : il établit de nouvelles taxes, rétablit le second vingtième sans les exemptions injustifiables, réduit les pensions et traitements, supprime avec courage des offices inutiles. La rumeur publique l’accuse de vouloir spéculer sur les grains, quand il établit le monopole royal (pacte de famine). Et les mesures de l’abbé Terray sont si impopulaires qu’elles lui valent le surnom de Vide-Gousset.

« Dans les circonstances où se trouve la monarchie française, il faudra au jeune roi de la force et du génie. »1198

FRÉDÉRIC II de Prusse (1712-1786), Correspondance (1788)

Admirateur de Richelieu, de Louis XIV et du Grand Siècle, il porte ce jugement qui vaut déjà condamnation de Louis XVI, après un an de règne ! Ce grand politique qui mena la puissance prussienne à son apogée (avec tous les excès de l’autoritarisme et du centralisme) prévoit la course à l’abîme de la monarchie française.

« Pour vous faire une idée de son caractère, imaginez des boules d’ivoire huilées que vous vous efforceriez vainement de faire tenir ensemble. »1201

Comte de PROVENCE (1755-1824), entretien avec le comte de La Marck

Le futur Louis XVIII parle de son frère, dans les premiers mois de la période révolutionnaire - allusion au jeu à la mode. Louis XVI est à coup sûr le roi le moins armé pour affronter la tourmente à venir.

« Il n’aura probablement jamais ni la force ni la volonté de régner par lui-même. »1199

MERCY-ARGENTEAU (1727-1794)

Correspondance secrète entre Marie-Thérèse et le comte de Mercy-Argenteau (posthume, 1874)

Ambassadeur d’Autriche à Paris de 1780 à 1790, il exerce une grande influence sur Marie-Antoinette. Sa correspondance avec sa mère l’impératrice Marie-Thérèse est un précieux document sur la France de l’époque. Il note l’inquiétante sujétion du roi vis-à-vis de sa femme, quelques années après leur mariage : « Sa complaisance ressemble à de la soumission. »

Mirabeau tentant de sauver la royauté en juillet 1790 soupirera : « Le roi n’a qu’un homme : c’est sa femme. » Choiseul, homme des Lumières et ministre des Affaires étrangères, se montre plus sévère, voyant en Louis XVI un « imbécile » au sens de handicapé cérébral ; selon ses frères et ses cousins, cette imbécillité aurait justifié un Conseil de régence (comme jadis pour Charles VI le Fou). En fait, Louis XVI est surtout un timide maladif, myope de surcroît au point de ne pas reconnaître les gens.

« Tout propos soutenu l’accable, toute réflexion le déroute. »1200

MARIE-ANTOINETTE (1755-1793)

Les Grands Procès de l’histoire (1924), Me Henri-Robert

La reine parle aussi du roi comme d’un homme aveugle à la nécessité, toujours incertain, peu aimable et pourtant désireux qu’on l’aimât. Il consulte tout le monde, suspecte les avis et ne cède qu’à la lassitude. Honteux alors de sa faiblesse, il revient en arrière, se renfrogne, boude, se dérobe, vole à la chasse ou bien se renferme dans son cabinet.

« L’amour de mon peuple a retenti jusqu’au fond de mon cœur. Ah ! l’on peut commander ailleurs, mais c’est en France qu’on règne. »1202

LOUIS XVI (1754-1793), Lettre à Marie-Antoinette, 1792

Écrite en prison, quelques mois avant sa mort qu’il sait imminente.

« Or, écoutez, petits et grands, / L’histoire d’un roi de vingt ans
Qui va nous ramener en France / Les bonnes mœurs et l’abondance. »1206

Charles COLLÉ (1709-1783), Or, écoutez, petits et grands, chanson (mai 1774)

Le peuple célèbre la montée sur le trône de Louis XVI, surnommé Louis le Désiré. C’est dire les espoirs mis en lui, résumés par la chanson patriotique du nouvel auteur dramatique à la mode.

Censurée, mais déjà jouée en privé, et très connue, sa pièce, La Partie de chasse de Henri IV, peut enfin être donnée en public : elle célèbre le roi le plus populaire de l’histoire et Louis XV souffrait trop de la comparaison. Avec Louis XVI, on peut encore rêver. Comme avec Marie-Antoinette.

Siècle des Lumières

Pour réussir à sauver la monarchie absolue de droit divin, il aurait fallu « de la force et du génie », qualités faisant totalement défaut au nouveau rois : une histoire à retrouver dans le tome 4 des Chroniques de citations historiques (Feuilletez les 20 premières pages de notre livre électronique).

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !

Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € seulement le volume).

 

Enregistrer

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire