François Ier : « Le soleil chauffe pour moi comme pour les autres... » | L’Histoire en citations
François Ier : « Le soleil chauffe pour moi comme pour les autres... »
Citation du jour

 

La France de la Renaissance s’ouvre au monde, tout est encore à conquérir et le roi a l’âme d’un conquérant, comme il se doit à l’époque. Mais la mort gagne toujours. Et la Renaissance va malheureusement finir.

« Le soleil chauffe pour moi comme pour les autres et je désire fort voir le testament d’Adam pour savoir comment celui-ci avait partagé le monde. »473

FRANÇOIS Ier (1494-1547), Déclaration à Charles Quint en 1540

Histoire de la France : dynasties et révolutions, de 1348 à 1852 (1971), Georges Duby.

En Europe, les deux grands rivaux font trêve pour un temps.

Charles Quint, perpétuel voyageur à travers ses États, se vante d’avoir un empire sur lequel « le soleil ne se couche jamais » et rêve de restaurer l’empire de Charlemagne – chose impossible, avec la nouvelle géopolitique de la Renaissance et l’avènement des nations modernes. Napoléon fera la même erreur, malgré l’avis éclairé de son ministre Talleyrand…

François Ier, de son côté, refuse la ligne de partage du monde, établie en 1493 par les Espagnols et les Portugais, confirmée en 1494 par une bulle du pape jouant les arbitres entre ces deux peuples conquérants et catholiques. Il veut profiter des richesses de l’Amérique découverte par Christophe Colomb, à la fin du XVe siècle. C’est aussi une façon de s’opposer à l’hégémonie de Charles Quint, devenu roi d’Espagne.

François Ier encourage donc les marins français à se lancer dans de lointaines expéditions, et les pilotes étrangers à « naviguer sur la mer commune » au service des armateurs français. Jacques Cartier va découvrir le Canada… mais les diamants ne sont que de la pyrite et du mica, cependant que la France va se heurter à un nouveau rival : l’Angleterre, prête à devenir l’autre grande puissance en Europe.

« Le roi se retira à Saint-Germain où il reçut les nouvelles du trépas du roi Henri d’Angleterre. Duquel trépas, le roi porta grand ennui, parce qu’ils étaient presque d’un même âge et de même complexion, et eut doute qu’il fût bientôt pour aller après. »477

Joachim du BELLAY (1522-1560)

Histoire générale de la France depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos jours (1843), Abel Hugo

Henri VIII meurt le 25 janvier 1547. François Ier le 31 mars de la même année. Selon Michelet dans son Histoire de France, le roi n’était plus que l’ombre de lui-même, par suite d’« une horrible maladie dont la médecine ne le sauva qu’en l’exterminant. Ces derniers portraits font frémir […] Tout le règne de François Ier fut « avant l’abcès, après l’abcès ». »

Toutes les fins de règne par maladie sont sinistres – et tragiques, celles par accident ou attentat. François Ier laisse malgré tout le souvenir d’un grand et bon et beau roi de France. Mais quelques historiens veulent réécrire l’histoire, trop belle pour être vraie : ainsi va l’histoire de l’Histoire.

« Dans le château de Rambouillet,
Le roi François s’y trépassait […]
Par quoi chantons à haute voix
Vive Henri, roi des François ! »478

Chanson nouvelle composée sur les regrets du trépassement du Très Chrétien Roi de France, 1547

Histoire de France par les chansons (1982), France Vernillat, Pierre Barbier

Prématurément vieilli à 52 ans, après trente-deux ans de règne, François Ier, dit le Roi chevalier ou le Roi guerrier, meurt : d’une fistule tuberculeuse ou du « mal de Naples » (la vérole) ? Les historiens en débattent encore.

La duchesse d’Étampes, maîtresse du roi devenue très influente ces dernières années, doit partir et laisser seule en la place Diane de Poitiers, favorite du nouveau « roi des François », Henri II. Qui mourra en tournoi, en 1559. Les deux rois suivants seront assassinés : Henri III et Henri IV.

Notre portrait de François Ier en citations :

  • François Ier : « Car tel est notre plaisir. »
  • François Ier : « Je suis délibéré de vivre et mourir avec vous. »
  • François Ier : « Tout est perdu, fors l’honneur. »
  • Rabelais : « Les nerfs des batailles sont les pécunes. »

Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

 Vous aimez François Ier ? Charismatique, associé à la Renaissance, nous lui donnons la parole dans le tome 2 des Chroniques de citations historiques (Feuilletez les 20 premières pages de notre livre électronique).

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !

Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € seulement le volume).

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Vous avez aimé ces citations commentées ?

Vous allez adorer notre Histoire en citations, de la Gaule à nos jours, en numérique ou en papier.

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire