Montmorency : « Je ne sais pas chicaner ma vie ! » | L’Histoire en citations
Citation du jour

 

Naissance de la monarchie absolue - Règne de Louis XIII et Richelieu (suite).

Temps de tous les complots, essor de la vie culturelle.

Le « ministériat », couple formé par le roi protégeant son ministre et le ministre régnant sur son roi, triomphe de toutes les oppositions. Les complots sont déjoués à tous niveaux, la raison d’État s’impose et malgré la censure, la France, plus forte, rayonne en Europe par ses arts et ses lettres - Corneille, Descartes, Académie française.

Les commentaires sont allégés, les coupes signalées (…) Retrouvez l’intégralité dans nos Chroniques de l’Histoire en citations.

« Je ne sais pas chicaner ma vie ! »714

Duc Henri de MONTMORENCY (1595-1632), à son procès, Toulouse, octobre 1632 (…)

L’accusé refuse de se défendre (…) Sa chute et sa mort marquent symboliquement la fin de la féodalité. Le duc a tenté d’exploiter le mécontentement né d’une réforme de la fiscalité (…) Il aggrave son cas, écoutant la reine mère et s’alliant avec le frère du roi, qui tente d’organiser un soulèvement général du royaume (…)

« En matière de crime d’État, il faut fermer la porte à la pitié et mépriser les plaintes des personnes intéressées et les discours d’une populace ignorante, qui blâme quelquefois ce qui lui est plus utile. »715

Cardinal de RICHELIEU (1585-1642), Lettre à Louis XIII à propos du duc de Montmorency. Vie de Louis XIII (1936), Louis Vaunois

Le peuple dont il est aimé, de nombreux nobles et des ecclésiastiques priaient le roi de faire grâce au duc. Le pape, la reine mère, le roi d’Angleterre aussi. Richelieu plaide au contraire l’ordre public, au nom de la raison d’État (…) La plupart des complots sont ourdis par des Grands (…) ils profitent d’un climat insurrectionnel et mêlent l’étranger à leurs intrigues (…)

« Je ne serais pas roi, si j’avais les sentiments des particuliers. »716

LOUIS XIII (1601-1643), à Gaspard III de Coligny, maréchal de Châtillon. Louis XIII (1946), Philippe Erlanger

Le maréchal le priait à son tour de pardonner. Mais le roi écoute son ministre cardinal et refuse de faire grâce (…) Le dernier duc de Montmorency meurt le 20 octobre 1632 et son duché-pairie passe aux Condé. Gaston d’Orléans s’est enfui à Bruxelles (ville appartenant aux Espagnols), avant de revenir pour un prochain complot.

« Ces animaux sont étranges. On croit quelquefois qu’ils ne sont pas capables d’un grand mal, parce qu’ils ne le sont d’aucun bien. »717

Cardinal de RICHELIEU (1585-1642). Richelieu tel qu’en lui-même (1997), Georges Bordonove

Allusion aux trahisons d’Anne d’Autriche et de la duchesse de Chevreuse. La reine, alliée à Marie de Médicis, chercha à obtenir du roi la disgrâce de son ministre, jusqu’à la fameuse journée des Dupes (10 novembre 1630) (…) Quant à la duchesse, sa vie est un roman où les intrigues politiques se mêlent sans fin aux aventures galantes.

« Elle trahit avec volupté. »718

Cardinal de RICHELIEU (1585-1642). Vie de Louis XIII (1936), Louis Vaunois

C’est joliment résumer le personnage de la duchesse de Chevreuse. Elle pousse d’abord son amant, le comte de Chalais, à comploter contre Richelieu – le comte le paiera de sa vie. Elle profite d’un exil pour faire conspirer un de ses nouveaux amants, le duc de Lorraine. On la retrouvera bientôt, en héroïne de la Fronde.

« Depuis six ans dessus l’F on travaille,
Et le destin m’aurait bien obligé
S’il m’avait dit : « Tu vivras jusqu’au G. » »719

Seigneur de BOISROBERT (1592-1662), Épigramme sur le Dictionnaire de l’Académie

Poète et abbé de cour, « célèbre par sa faveur auprès du cardinal de Richelieu et par sa fortune » (Voltaire), il participe à la création de l’Académie française en 1634, officialisée en 1635 par Louis XIII (…) La première édition (en deux volumes) du dictionnaire paraît en 1694 : il aura fallu près de soixante ans. Mais l’Académie a d’autres missions (…)

« C’est une chose étrange que la légèreté des Français. »720

LOUIS XIII (1601-1643), Lettre, 5 août 1635. Vie de Louis XIII (1936), Louis Vaunois

Alors que la guerre contre l’Espagne est déclarée le 19 mai 1635, le roi déplore la dégradation de l’armée, l’indiscipline des troupes, l’absence d’officiers (…) Après quelques combats catastrophiques et Paris menacé (été 1636), Richelieu, entouré d’une très bonne équipe au gouvernement, va remédier à notre faiblesse militaire (…)

« En vain, contre Le Cid, un ministre se ligue ;
Tout Paris pour Chimène a les yeux de Rodrigue. »721

Nicolas BOILEAU (1636-1711), Satire IX (1668)

La gloire à 30 ans pour le protégé du cardinal, Corneille. Sa pièce est créée, fin décembre 1636, dans le théâtre privé de Richelieu, et en janvier 1637, au Marais (…) Mais Richelieu ne lui pardonne pas son refus de participer à une société de cinq auteurs chargés de composer des pièces sur ses idées ! (…) Il forme une cabale et l’Académie, docile, accable le jeune poète (…)

« Je pense, donc je suis. »722

René DESCARTES (1596-1650), Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité dans les sciences, plus la dioptrique, les météores et la géométrie, qui sont des essais de cette méthode (1637)

Autre événement majeur dépassant le cadre de la littérature pour devenir fait de société. Le titre est à lui seul une citation et tout un programme (…) Il faut vérifier par le raisonnement toutes les idées ou vérités reçues. C’est cela, l’essentiel de sa méthode. Mais c’est une rupture avec tout ce qui est enseigné dans les universités (…)

« Je renonce aussi absolument aux charges ecclésiastiques qu’aux civiles, je ne veux pas seulement changer d’ambition, mais n’en avoir plus du tout. »723

Antoine le MAÎTRE (1608-1658), Lettre de démission adressée au chancelier (1637). Histoire de Port-Royal (1840), Charles-Augustin Sainte-Beuve

Lettre prise comme un défi personnel (…) Richelieu réagit violemment (…) 14 mars 1638, arrestation du maître à penser du jansénisme, l’abbé de Saint-Cyran. Le cardinal en fait un martyr (…) Le jansénisme est devenu une « Église dans l’Église » : une nouvelle guerre de Religion aux épisodes dramatiques se prépare, sous le règne du prochain roi.

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire