Burnier et Kouchner : « À l'époque de la voiture et du Frigidaire, de la vente à crédit et des loisirs collectifs [...] la France découvre le romantisme de l'illégalité. » | L’Histoire en citations
Chronique du jour

 

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Les années de poudre

Chaban-Delmas disait souvent qu’il est a la tête du meilleur des gouvernements réformistes, mais dans la pire des situations émeutières, plus grave que le folklore bon enfant qui colorait la plupart des manifestations de Mai 68. Le décalage entre la « nouvelle société » qu’appelle de ses vœux le Premier ministre et la réalité d’une société bloquée provoque des tensions qui rappellent celles de la fin des années 1960.

Les commentaires sont allégés, les coupes signalées (…) Retrouvez l’intégralité dans nos Chroniques de l’Histoire en citations.

« La France bougonne, grommelle, conteste, se bat et se survit. En 1970, les rêves se tarissent et s’opposent. À l’époque de la voiture et du Frigidaire, de la vente à crédit et des loisirs collectifs, là où des observateurs pondérés attendaient une génération raisonnable, la France découvre le romantisme de l’illégalité. »3120

Michel-Antoine BURNIER (1942-2013) et Bernard KOUCHNER (né en 1939), La France sauvage (1970)

(…) La France vit un étrange paradoxe : jamais gouvernement ne fut plus soucieux d’établir le dialogue et jamais société n’a paru plus cloisonnée, « bloquée », selon le diagnostic du sociologue Michel Crozier.

« Composée exclusivement de gauchistes, une société est conduite à l’hystérie. Privée de gauchistes, une société est conduite à l’asphyxie. »3121

Jean DANIEL (né en 1920), Le Nouvel Observateur. Génération, tome I, Les Années de rêve (1987), Hervé Hamon et Patrick Rotman

Une partie de la jeunesse n’a pas fini sa révolte des « Années de rêve » (…) Edgar Faure, ministre de l’Éducation nationale, a créé en janvier 1969 un abcès de fixation du gauchisme, exprès loin du Quartier latin : c’est la Faculté de Vincennes. L’esprit de Mai y souffle et la fine fleur de la contestation s’y retrouve (…)

« Tout est à tous. »3122

Titre de La Cause du peuple, 9 mai 1970. Génération, tome II, Les Années de poudre (1988), Hervé Hamon, Patrick Rotman

Au lendemain de l’expédition du commando de la Gauche prolétarienne (GP) chez Fauchon, le 8 mai.

Une vingtaine de « partisans » ont envahi à 13 h 30 cette épicerie de luxe, place de la Madeleine, temple de la société de consommation. Immobilisé les vendeurs. Entassé caviar, truffes, foie gras, marrons glacés, alcools de luxe. Pour distribuer le tout aux habitants d’un bidonville près de Saint Denis, puis à Ivry dans un foyer de travailleurs africains (…)

« Il est nécessaire que les casseurs soient les payeurs. »3123

Jacques CHABAN-DELMAS (1915-2000), défendant la loi du 4 juin 1970, dans un entretien télévisé avec Pierre Desgraupes, le 7 avril. La Vie politique sous la Ve République (1981), Jacques Chapsal

Le Premier ministre annonce la loi anticasseur, discutée à l’Assemblée, adoptée deux mois après. Elle institue le délit de participation a une manifestation interdite et crée une responsabilité collective (…)

« La vraie justice serait d’exiger que paient ceux qui cassent les hommes. »3124

Père CARDONNEL (1921-2009), Déclaration au procès de Le Dantec et Le Bris, fin mai 1970. Génération, tome II, Les Années de poudre (1988), Hervé Hamon, Patrick Rotman

Ce dominicain témoigne en faveur des deux jeunes gens arrêtés en tant que directeurs successifs de La Cause du peuple, journal dont un des derniers numéros a écrit, à la rubrique sociale : « Les patrons, ça se séquestre ».

Le procès s’est ouvert le 27 mai 1970. Motifs d’inculpation : appel au meurtre, au vol, à l’incendie. Le Dantec est condamné à un an de prison, Le Bris à huit mois, et le Conseil des ministres dissout la Gauche prolétarienne (…)

« Il y a plus inconnu que le Soldat inconnu : sa femme ! »3125

Banderole déroulée par le MLF sur la dalle du Soldat inconnu, place de l’Étoile, 26 août 1970. La Mémoire des femmes : anthologie (2002), Paulette Bascou-Bance

Autre banderole : « Un homme sur deux est une femme. » Elles sont une dizaine à manifester dans Paris déserté. Elles déposent une gerbe à la femme inconnue du célèbre Soldat inconnu. Et sont arrêtées.

Des le lendemain, la presse déclare la naissance du MLF, Mouvement de libération des femmes. C’est sa première sortie médiatique – bien modeste (…)

« Tout le monde sait que ce n’est pas Alain Geismar qui est jugé. Ce n’est même pas un homme, c’est une idée, un espoir. Veut-on condamner un homme ou se venger de Mai 68 ? »3126

Me Henri LECLERC (né en 1934), plaidoirie, Tribunal correctionnel, 22 octobre 1970

Alain Geismar, leader de la Gauche prolétarienne (GP, dissoute le 27 mai) a été arrêté le 25 juin. Il va être condamné à dix-huit mois de prison ferme (…)

On se rappelle toujours Mai 68, mais le début des années soixante-dix sera plus violemment contestataire en France, sur divers fronts.

Vous avez aimé ces citations commentées ?

Vous allez adorer notre Histoire en citations, de la Gaule à nos jours, en numérique ou en papier.

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

L'Histoire en citations -

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire