Napoléon III : « Napoléon, en arrivant sur la scène du monde, vit que son rôle était d'être l'exécuteur testamentaire de la Révolution. » | L’Histoire en citations
Chronique du jour

 

Directoire

Personnage de Napoléon Bonaparte, star de l’Histoire en citations.
Suite du portrait, au Premier Empire.

D’emblée, l’homme s’impose et divise déjà les témoins. Première évidence, l’empereur Napoléon est en germe dans le jeune Bonaparte qui a le sens du destin… et de la « com médiatique ».

Les commentaires sont allégés, les coupes signalées (…) Retrouvez l’intégralité dans nos Chroniques de l’Histoire en citations.

« Napoléon, en arrivant sur la scène du monde, vit que son rôle était d’être l’exécuteur testamentaire de la Révolution. »1646

NAPOLÉON III (1808-1873), Idées napoléoniennes (1839)

Nombre d’historiens sont de cet avis. Son neveu (troisième fils de Louis Bonaparte, frère de l’empereur) aura lui aussi un (lourd) héritage historique, dont il fera plus ou moins bon usage. Les « idées napoléoniennes » ont de quoi l’inspirer, le nom de Napoléon lui servira pour fonder le Second Empire.

« Un jeune homme de vingt-six ans se trouve avoir effacé en une année les Alexandre, les César, les Annibal, les Frédéric. Et, comme pour consoler l’humanité de ces succès sanglants, il joint aux lauriers de Mars l’olivier de la civilisation. »1647

STENDHAL (1783-1842), Vie de Napoléon (posthume)

Engagé dans l’armée de Bonaparte (26 ans en 1795), le futur écrivain découvre l’Italie avec un émerveillement dont son œuvre sera plus tard le reflet. Il écrit cet essai à Milan en 1817-1818, pour répondre à Mme de Staël attaquant l’homme à qui Stendhal voue une véritable passion. Ce qui n’exclut pas la critique (…)

« Ce Corse terroriste nommé Bonaparte, le bras droit de Barras […] qui n’a pas trente ans et nulle expérience de la guerre […] petit bamboche à cheveux éparpillés, bâtard de Mandrin. »1648

Jacques François MALLET du PAN (1749-1800). Dictionnaire critique de la Révolution française (1992), François Furet, Mona Ozouf

Suisse d’expression française et jadis très hostile à la Révolution française, il est le porte-parole des émigrés et l’agent secret de la cour auprès des gouvernements antirévolutionnaires. Un article sur la conduite de Bonaparte en Italie (lors de sa campagne de 1797) irrite le « Corse terroriste » et force l’écrivain journaliste à s’exiler. Bonaparte, pas plus que Napoléon, ne supporte la contradiction (…)

« Napoléon vole comme l’éclair et frappe comme la foudre. Il est partout et il voit tout. Il sait qu’il est des hommes dont le pouvoir n’a d’autres bornes que leur volonté, quand la vertu des plus sublimes vertus seconde un vaste génie. »1649

La France vue de l’armée d’Italie, 1797

Journal créé par Bonaparte qui a vite et bien compris l’importance de la propagande et la nécessité de se créer une légende. C’est son deuxième journal, après le Courrier de l’armée d’Italie (…) Le Journal de Bonaparte et des hommes vertueux poussera plus loin encore le culte du héros. Cette propagande est financée par le butin de l’armée d’Italie (…) Napoléon empereur aura une maîtrise parfaite de cette « communication médiatique »

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire