Napoléon : « ...nous avons tout gâté en traitant les femmes trop bien » | L’Histoire en citations
Napoléon : « ...nous avons tout gâté en traitant les femmes trop bien »
Citation du jour

 

3. Napoléon et les femmes. Un homme moins doué pour l’amour que pour la guerre. Misogynie assumée jusqu’à la muflerie, préjugés sexistes.

Piètre amant de cent maîtresses, deux mariages malheureux, un grand amour avec Joséphine qui l’a beaucoup trompé, la raison d’État avec Marie-Louise qui lui a fait son Aiglon. Mais… « Napoléon eut une autre femme que Joséphine et Marie-Louise. Cette compagne porte un manteau d’azur constellé d’étoiles, elle est couronnée de lauriers. La croix d’honneur brille sur sa poitrine. Elle se nomme la Gloire. » (Anatole France)

« Nous autres peuples d’Occident, nous avons tout gâté en traitant les femmes trop bien […] Elles ne doivent pas être regardées comme les égales des hommes, et ne sont, en réalité, que des machines à faire des enfants […] Il vaut mieux qu’elles travaillent de l’aiguille que de la langue. »1823

NAPOLÉON Ier (1769-1821)

Histoire de la France : dynasties et révolutions, de 1348 à 1852 (1971), Georges Duby.

Création de la maison d’éducation des jeunes filles de la Légion d’honneur d’Écouen, le 15 mai 1807, une occasion parmi d’autres de manifester sa misogynie, en réaction contre un XVIIIe siècle des Lumières relativement émancipateur et une idéologie révolutionnaire démocratique. Bref, selon une note de l’empereur : « Élevez-nous des croyantes et non pas des raisonneuses. » Dans la même logique : « La femme doit obéissance à son mari. » Code civil, la voix de Napoléon.

« Les femmes sont l’âme de toutes les intrigues, on devrait les reléguer dans leur ménage, les salons du gouvernement devraient leur être fermés. »1779

Napoléon BONAPARTE (1769-1821), Lettre du jeune général à son frère Joseph, 8 septembre 1795

On croirait entendre le cardinal de Richelieu.

La misogynie de Napoléon est célèbre. Elle a des conséquences juridiques, dans le Code civil : la femme vit sous la tutelle du mari qui peut l’envoyer en prison, si elle commet un adultère. L’homme adultère sera puni d’une simple amende. Même inégalité de traitement en matière de divorce : pour l’obtenir, la femme doit établir que son époux a établi sa concubine au foyer commun. Par ailleurs, l’instruction est réservée aux hommes, dans les lycées et à l’Université.

Il motive cette misogynie avec des attendus laborieux : « La femme est notre propriété, nous ne sommes pas la sienne ; car elle nous donne des enfants, et l’homme ne lui en donne pas. Elle est donc sa propriété comme l’arbre à fruit est celle du jardinier. » Ou des considérations domestiques : « Les hommes sont faits pour le grand jour. Les femmes sont faites pour l’intimité de la famille et pour vivre dans leur intérieur. »

Bien que misogyne, Napoléon a beaucoup de maîtresses, mais ce n’est pas un bon amant – en homme trop pressé, il n’ôte même pas ses bottes. Il a beaucoup aimé sa première femme – Joséphine, qui l’a beaucoup trompé. Et très peu la seconde, Marie-Louise, qui lui a quand même fait un fils, l’Aiglon.

« L’arrivée de cette femme, comme celle d’un oiseau de mauvais augure, a toujours été le signal de quelque trouble. Mon intention n’est pas qu’elle reste en France. »1738

Napoléon BONAPARTE (1769-1821), au Grand Juge Régnier (ministre de la Justice)

Histoire de la France et des Français (1972), André Castelot, Alain Decaux

Premier Consul sous le Consulat, il vient d’apprendre le retour de Mme de Staël près de Beaumont-sur-Oise, 3 octobre 1803. Il lui donne cinq jours pour partir, sinon, il la fera reconduire à la frontière par la gendarmerie. L’empereur sera encore plus expéditif, informant le procureur général de la Haute Cour, 20 avril 1807 : « J’écris au ministre de la Police d’en finir avec cette folle de Mme de Staël, et de ne pas souffrir qu’elle sorte de Genève, à moins qu’elle ne veuille aller à l’étranger faire des libelles. »

Napoléon est fort irrité par cette femme de talent qui s’oppose politiquement au dictateur et le hait d’autant plus qu’elle voulut se faire aimer de lui, jadis : les deux plus grands génies du siècle, lui l’homme et elle la femme, n’étaient-ils pas faits pour cela, pensait-elle ! Ce n’était certainement pas le genre de maîtresse qu’il recherchait.

« C’est un ventre que j’épouse. »1846

NAPOLÉON Ier (1769-1821)

Le Fils de l’empereur (1962), André Castelot

Rappelons le mot du prince de Ligne, évoquant le mariage de la fille de l’empereur François Ier : « L’Autriche fit au Minotaure le sacrifice d’une belle génisse. »  La cérémonie a lieu le 1er avril 1810 et Napoléon assume le rôle du Minotaure prédateur, sans y mettre les formes.  Il manifeste tant de hâte qu’on parle d’un enlèvement, plus que d’un mariage. La cérémonie religieuse a lieu le 2 avril. Marie-Louise a 18 ans, il vit une lune de miel de trois semaines qui le comble, sa seconde femme lui donnera un fils, le 20 mars 1811 : le roi de Rome.

Notre portrait de Napoléon en citations :

Napoleon, Directoire, Consulat et Empire

 

Feuilletez les 20 premières pages

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !

Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € le volume).

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire