Voltaire : « Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes... » | L’Histoire en citations
Voltaire : « Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes... »
Citation du jour

 

La critique des hommes politiques : un grand classique de l’histoire.

Bridée par la censure (et souvent anonyme) sous l’Ancien Régime, la critique s’exprime quand même, au Siècle des Lumières.

La critique se fait plus vive sous la Monarchie de Juillet, souvent signée d’écrivains plus ou moins politiquement engagés, face à des ministres et des députés issus des élections. Mais le roi reste encore le roi - sauf en cas de révolution.

« Les rois sont avec leurs ministres comme les cocus avec leurs femmes : ils ne savent jamais ce qui se passe. »952

VOLTAIRE (1694-1778), Le Sottisier (posthume, 1880)

L’humour fait merveille pour faire passer bien des vérités. On en usera sans modération, au fil des citations.

Louis XV s’intéressa tardivement à son métier de roi – les historiens sont toujours partagés sur ce point. Le cas de Louis XVI est plus clair : très consciencieux, il fut vite dépassé par la situation et la complexité des problèmes.

Mais les ministres eux-mêmes sont fort peu au courant de l’état du royaume, faute de bonnes enquêtes et statistiques pour éclairer leur politique. Cependant que la politique devient un métier de plus en plus compliqué, avec les problèmes économiques et sociaux.

Toutes les citations ci-dessous sont commentées dans nos Chroniques en 10 volumes, qui racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

« Les ministres passent en revue comme dans une lanterne magique. Par ma foi, notre siècle est un pauvre siècle, après le siècle de Louis XIV. »1154

VOLTAIRE

Valse des ministres, le roi laissant tomber les hommes choisis pour le servir (tout le contraire de Louis XIV).

« Parlement à vendre / Ministres à pendre / Couronne à louer. »1255

Mots gravés sur les murs du Palais de justice, mai 1788

C’est déjà la Révolution qui parle… avant d’agir.

« Tous ces prétendus hommes politiques sont les pions, les cavaliers, les tours ou les fous d’une partie d’échecs qui se jouera tant qu’un hasard ne renversera pas le damier. »2038

BALZAC

Tenté par la politique, mais surtout observateur des mœurs et « visionnaire passionné » (selon Baudelaire).

« La plupart des hommes qui étaient là avaient servi, au moins, quatre gouvernements ; et ils auraient vendu la France ou le genre humain, pour garantir leur fortune, s’épargner un malaise, un embarras, ou même par simple bassesse, adoration instinctive de la force. »2040

FLAUBERT

Il pense comme Chateaubriand, dans un autre style littéraire.

« Ne me parlez pas des poètes qui parlent de politique ! »2113

LOUIS-PHILIPPE

Le roi est surtout irrité par l’opposition (lyriquement républicaine) de Lamartine.

« Qu’importe que ce soit un sabre ou un goupillon, ou un parapluie qui nous gouverne ! C’est toujours un bâton. »2041

GAUTIER

Doctrine de « l’art pour l’art », exception à la règle de l’engagement politique, social et moral des Hugo, Lamartine et George Sand, Tocqueville et Michelet.

Dix chroniques de l'Histoire en citationsTous les commentaires de ces citations se trouvent dans la série des 10 Chroniques :

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

L’Histoire apparaît comme un scénario de film à grand spectacle, alternant avec une pièce de théâtre intime, toujours entre comédie et tragédie.

Elle s’incarne à travers toutes sortes de personnages. Les noms célèbres côtoient des inconnus, et le peuple, anonyme, occupe constamment la scène, prenant le premier rôle, de Révolution en Commune.

Toute époque tragique abonde en mots épiques et mots de la fin, mais l’esprit à la française résiste, même aux pires moments de la Terreur, des massacres ou des guerres.

Au fil des citations, l’action avance et rebondit, cependant que toutes les opinions et les passions s’expriment. Au final, il s’en dégage une réalité, voire une vérité historique, humaine et multiforme.

En un tweet comme en mille, « l’Histoire a du talent ! »

Enregistrer

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire