Mitterrand : « Réaliser la nouvelle alliance du socialisme et de la liberté. » | L’Histoire en citations
Mitterrand Réaliser la nouvelle alliance du socialisme et de la liberté
Citation du jour

« Quelle plus haute exigence pour notre pays que de réaliser la nouvelle alliance du socialisme et de la liberté ? »3208

François MITTERRAND (1916-1996), Discours d’investiture à l’Élysée, 21 mai 1981

Ambitieux projet d’un socialisme à la française : « Il est dans la nature d’une grande nation de concevoir de grands desseins… (et) quelle plus belle ambition que l’offrir au monde de demain ? »

Un an avant, préparant sa campagne, il écrit Ici et maintenant (1980) : « Quand la France rencontre une grande idée, elles font ensemble le tour du monde. ». Opposant à de Gaulle devenu très gaullien dans le fond et la forme.

« Laissez la tyrannie régner sur un mètre carré, elle gagnera bientôt la surface de la Terre. »3100

François MITTERRAND (1916-1996), L’Abeille et l’Architecte (1978)

Droits de l’homme et libertés fondamentales : thème sensible au cœur comme à la raison du futur président.

Le combat contre la peine de mort et son abolition marquent le début du premier septennat ; et au début du second, il donne un éclat particulier aux fêtes du bicentenaire de la Révolution française.

Du trinôme révolutionnaire, il retient la valeur numéro un : « Ma liberté ne vaut que si j’assume celle des autres. La liberté de nos adversaires n’est-elle pas aussi la nôtre ? 

« Régime oblige : le pouvoir absolu a des raisons que la République ne connaît pas. »3101

François MITTERRAND (1916-1996), Le Coup d’État permanent (1964)

Pamphlet volontairement polémique et partisan – loi du genre. Il attaque ici la pratique de la Cinquième République par le pouvoir gaulliste : intervention du président dans les affaires de justice, centralisme excessif, bureaucratie, décisions liberticides à l’égard de la presse, création de cours de justice ad hoc, lois d’exception, juges aux ordres, instauration progressive d’un régime policier, mépris du Parlement, ministres traités comme des exécutants et Premier ministre totalement soumis. Il traite le régime gaulliste de dictature.

Cela dit, la « raison d’État » s’impose à tous les États. Et tous les pouvoirs ont un jour la tentation d’abuser du pouvoir. Mitterrand président, s’accommodant fort bien de la Constitution et des institutions dont il hérite, deviendra le roi d’une petite cour, un monarque absolu, et pourquoi pas Dieu en personne, vu par les humoristes…

Cinquième République

 

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !


Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € le volume).

 

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire