Mirabeau : « Quand on se mêle de diriger une révolution, la difficulté n'est pas de la faire aller, mais de la retenir. » | L’Histoire en citations
Mirabeau : "Quand on se mêle de diriger une révolution..."
Citation du jour

 

Mirabeau et la Révolution : un tonitruant duo.

L’Orateur du peuple est le premier grand homme de la Révolution. Génial improvisateur à la tribune de la première Assemblée (la Constituante), il trouve les mots et ne manque pas d’idées révolutionnaires. Mais à bas bruit, en coulisses, il tente de sauver la monarchie. À bout de force et de vie, il meurt avant la « fin de l’histoire ».

« Quand on se mêle de diriger une révolution, la difficulté n’est pas de la faire aller, mais de la retenir. »1268

Comte de MIRABEAU (1749-1791)

Encyclopédie Larousse, article « Mirabeau ».

C’est fort bien vu, cela vaut pour toutes les émeutes, manifestations, révoltes et autres révolutions, mais tout particulièrement LA Révolution majuscule.

Le premier des personnages révélés par ce mouvement populaire qui va tout simplement tuer l’Ancien Régime dit ces mots dès 1789, et il échouera comme bien d’autres dans sa tentative d’y mettre un terme en 1790.

Un monarchiste lui fait écho, le théoricien contre-révolutionnaire Joseph de Maistre, émigré en Suisse où il publiera anonymement ses Considérations sur la France en 1797 : « Ce ne sont point les hommes qui mènent la révolution, c’est la révolution qui emploie les hommes. On dit fort bien, quand on dit qu’elle va toute seule. »

Cela dit, il faut quelques meneurs d’hommes et manieurs d’idées, Mirabeau est clairement de cette race et se révèle en quelques jours décisifs, quelques mots à l’emporte-pièce, sur la scène de l’Histoire.

« Allez dire à votre maître que nous sommes ici par la volonté du peuple et qu’on ne nous en arrachera que par la puissance des baïonnettes. »1320

MIRABEAU (1749-1791), au marquis de Dreux-Brézé, salle du Jeu de paume, 23 juin 1789

Réponse au grand maître des cérémonies, envoyé par Louis XVI pour faire évacuer la salle du Jeu de paume, suite au fameux Serment du 20 juin - les députés se sont engagés à ne pas se séparer, tant que la France ne serait pas dotée d’une nouvelle Constitution dûment votée par ses représentants.

Le comte de Mirabeau, renié par son ordre et élu par le tiers, se révèle dès les premières séances de l’Assemblée : « Mirabeau attirait tous les regards. Tout le monde pressentait en lui la grande voix de la France », écrira Michelet.

« ‘Allez dire à votre maître…’ Votre maître ! c ‘est le roi de France devenu étranger. C’est toute une frontière tracée entre le trône et le peuple. C’est la révolution qui laisse échapper son cri. Personne ne l’eut osé avant Mirabeau. Il n’appartient qu’aux grands hommes de prononcer les mots décisifs des grandes époques. »1321

Victor HUGO (1802-1885), Littérature et philosophie mêlées (1834)

L’auteur dramatique qui a le sens du mot ne peut que saluer l’auteur de cette réplique : « Allez dire à votre maître… » La postérité l’a rendue immortelle. L’iconographie de l’époque (gravures et tableaux contemporains) témoigne de la portée symbolique de cette scène – ce qu’on appellerait aujourd’hui son « impact médiatique ».

« L’histoire n’a trop souvent raconté les actions que de bêtes féroces parmi lesquelles on distingue de loin en loin des héros. Il nous est permis d’espérer que nous commençons l’histoire des hommes, celle de frères nés pour se rendre mutuellement heureux. »1324

MIRABEAU (1749-1791), Assemblée nationale, 27 juin 1789

Superbe citation, fond et forme, parfaitement en situation.

L’Orateur du peuple fait de la fraternité l’invention majeure de la Révolution – priorité sera plus souvent donnée à la liberté et l’égalité. Avec la conscience de vivre un moment historique, et un formidable optimisme – le bonheur est à l’ordre du jour.

Révolution

Mirabeau est un orateur exceptionnel. Retrouvez ses meilleures citations dans le tome 5 des Chroniques de citations historiques (Feuilletez les 20 premières pages de notre livre électronique).

À ce rythme - 4 citations par jour - les 10 Chroniques de l’Histoire en citations sont à vous dans trois ans. Encore trois ans et vous aurez aussi le Dictionnaire. Mais que de temps perdu !

Faites un tour dans la Boutique, feuilletez les 20 premières pages de chaque volume et voyez si ça vaut le coût (4 € seulement le volume).

 

Enregistrer

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire