Philippe le Bel : « Elle a abandonné son Créateur […] sacrifié aux démons » | L’Histoire en citations
Philippe le Bel : « Cette engeance […] comparable aux bêtes privées de raison »
Citation du jour

 

Fin du feuilleton de l’Index. Le CRIME.

Pas de crime, c’est un défaut. Oui, le mot manque. Il fait partie d’une longue liste, d’abus à Zola (Émile), en passant par capitalisme, censure, château, colonie, drapeau, égalité, fraternité […] reine, roi, sybarite, trahison, Versailles, Waterloo.

Tout cela se trouve naturellement dans l’Histoire en citations et se retrouve logiquement répertorié dans le Dictionnaire aux 6 500 entrées. Mais pour chacun de ces mots, c’est trop de citations (+ de 50) ou trop peu (- de 5) pour notre indexation élémentaire.

Reste le cas du crime. 26 citations (certaines déjà postées, donc indexées sous d’autres mots). C’est presque une petite histoire du crime politique à travers l’Histoire. Exemples :

« Cette engeance […] comparable aux bêtes privées de raison, que dis-je ? dépassant la brutalité des bêtes elles-mêmes […] commet les crimes les plus abominables […] Elle a abandonné son Créateur […] sacrifié aux démons. »251

PHILIPPE IV le Bel (1268-1314), parlant des Templiers

Les Templiers (1963), Georges Bordonove.

On voit jusqu’où peut aller la duplicité du roi désargenté, pour justifier une action injustifiable contre l’ordre des chevaliers du Temple, dont il lorgne le fabuleux trésor. L’affaire des Templiers va durer sept ans.

Toutes les citations ci-dessous sont commentées dans nos Chroniques en 10 volumes, qui racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

« En matière de crime d’État, il faut fermer la porte à la pitié et mépriser les plaintes des personnes intéressées et les discours d’une populace ignorante, qui blâme quelquefois ce qui lui est plus utile. »715

RICHELIEU justifiant la « raison d’État »

« Si je savais quelque chose qui me fût utile et qui fût préjudiciable à ma famille, je le rejetterais de mon esprit. Si je savais quelque chose qui fût utile à ma famille et qui ne le fût pas à ma patrie, je chercherais à l’oublier. Si je savais quelque chose utile à ma patrie et qui fût préjudiciable à l’Europe et au genre humain, je le regarderais comme un crime. »1003

MONTESQUIEU Premier philosophe européen, voire citoyen du monde ! 

« La Révolution m’aurait entraîné, si elle n’eût débuté par des crimes : je vis la première tête portée au bout d’une pique et je reculai. »1329

CHATEAUBRIAND

« Liberté, que de crimes on commet en ton nom ! »1554

Mme ROLAND montant à l’échafaud et s’inclinant devant la statue de la Liberté

« Des sottises faites par des gens habiles ; des extravagances dites par des gens d’esprit ; des crimes commis par d’honnêtes gens… Voilà les révolutions. »1628

BONALD. Parole de contre-révolutionnaire.

« C’est pire qu’un crime, c’est une faute. »1747

BOULAY de la MEURTHE apprenant l’exécution du duc d’Enghien

« Tout à coup, une porte s’ouvre : entre silencieusement le vice appuyé sur le bras du crime, Monsieur de Talleyrand soutenu par Monsieur Fouché. »1953

CHATEAUBRIAND

« La censure quelle qu’elle soit me paraît une monstruosité, une chose pire que l’homicide ; l’attentat contre la pensée est un crime de lèse-âme. La mort de Socrate pèse encore sur le genre humain. »2225

FLAUBERT

« Je commence à m’embrouiller, moi, dans ces insurrections qui sont un devoir, et dans ces insurrections qui sont un crime ! Je ne vois pas bien la différence. »2328

HALÉVY

« Voilà ce qu’est le pacte de Paris. Il met la guerre hors la loi. Il dit aux peuples : la guerre n’est pas licite, c’est un crime. La nation qui attaque une autre nation, la nation qui déclenche ou déclare la guerre, est une criminelle. »2658

BRIAND défendant le pacte pacte Briand-Kellog, signé par 63 pays en 1928

« Ce crime a été commis en France par la France. Ce fut aussi un crime contre la France, une trahison de ses valeurs que la Résistance, la France libre, les Justes surent incarner dans l’honneur. »3487

HOLLANDE, Commémoration du 70e anniversaire de la rafle du Vel d’Hiv, 2012

 Dix chroniques de l'Histoire en citationsTous les commentaires se trouvent dans la série des 10 Chroniques :

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

L’Histoire apparaît comme un scénario de film à grand spectacle, alternant avec une pièce de théâtre intime, toujours entre comédie et tragédie.

Elle s’incarne à travers toutes sortes de personnages. Les noms célèbres côtoient des inconnus, et le peuple, anonyme, occupe constamment la scène, prenant le premier rôle, de Révolution en Commune.

Toute époque tragique abonde en mots épiques et mots de la fin, mais l’esprit à la française résiste, même aux pires moments de la Terreur, des massacres ou des guerres.

Au fil des citations, l’action avance et rebondit, cependant que toutes les opinions et les passions s’expriment. Au final, il s’en dégage une réalité, voire une vérité historique, humaine et multiforme.

En un tweet comme en mille, « l’Histoire a du talent ! »

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager cet article

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire