Persigny : « Ce n'est pas la peine d'avoir risqué le coup d'État avec nous tous pour épouser une lorette. » | L’Histoire en citations
Persigny : « Ce n'est pas la peine d'avoir risqué le coup d'État avec nous tous pour épouser une lorette. »
Citation du jour

Second Empire citationsSecond Empire. Napoléon III et l’Impératrice Eugénie. C’est l’un des rares mariages d’amour de l’Histoire, mais ça ne fit pas vraiment le bonheur du couple, ni de la France.

Feuilletez notre Chronique sur le Second Empire pour tout savoir.

« Ce n’est pas la peine d’avoir risqué le coup d’État avec nous tous pour épouser une lorette. »2254

Duc de PERSIGNY (1808-1872), à Napoléon III, décembre 1852

Histoire de la France et des Français (1972), André Castelot, Alain Decaux.

Parole du seul honnête homme dans l’équipe d’aventuriers qui prépara le coup d’État du 2 décembre 1851 et se retrouve ministre de l’Intérieur. La « lorette » est quand même une jeune fille de vraie noblesse espagnole (par son père, trois fois Grand d’Espagne), fort belle, moins sotte qu’on ne le dira. Mais sa mère irlandaise, quelque peu aventurière, promenait sa fille en Europe dans l’espoir d’un bon mariage. Et l’empereur en est fou !

« On peut tomber amoureux de mademoiselle de Montijo, mais on ne l’épouse pas. »2255

Princesse MATHILDE (1820-1904). Napoléon III ou l’empire des sens (2010), Michel de Decker

Mathilde-Létizia Wilhelmine Bonaparte, dite « la princesse Mathilde », fille de Jérôme Bonaparte (roi de Westphalie et frère de Napoléon Ier), cousine germaine de Napoléon III auquel elle fut fiancée vers 1835, se montre bien méprisante elle aussi. Épouse d’un richissime parvenu russe dont elle s’est séparée en 1845 avec une pension de 200 000 roubles, elle vit avec un sculpteur, tient fort élégamment la maison de son cousin Président et va perdre son rôle à la cour quand Eugénie entrera dans la vie de Napoléon III.

L’empereur a répondu : « Je l’aime, c’est elle que je veux. » Il l’épousera le 29 janvier 1853. Et la princesse Mathilde se repliera sur le 10 rue de Courcelles, salon littéraire où elle joue les mécènes pour les artistes les plus brillants de l’Empire. Cependant que l’impératrice, épouse bientôt déçue, mère passionnée, catholique dans l’âme et conservatrice convaincue, se mêlera de politique.

« Les choses ne vont pas tout droit dans mon gouvernement. Comment en serait-il autrement ? L’impératrice est légitimiste, Morny est orléaniste, je suis républicain. Il n’y a qu’un bonapartiste, c’est Persigny, et il est fou. »2278

NAPOLÉON III (1808-1873). Le Duc de Morny : « empereur » des Français sous Napoléon III (1951), Robert Christophe

La boutade lui a été prêtée. L’humour est sans doute le seul terrain sur lequel il bat son illustre ancêtre.

De fait, l’empereur est assez mal entouré. Les bonapartistes ont chacun leurs idées. Morny, son demi-frère, l’a aidé comme ministre de l’Intérieur à préparer le coup d’État, pour démissionner peu après, à cause du décret confisquant les biens de la famille d’Orléans (le « premier vol de l’Aigle » en 1852) ; il préside à présent le Corps Législatif. Persigny est le compagnon de toujours et de tous les coups ratés, puis réussis, mais il a le bonapartisme si prosélyte qu’il faudra bientôt le mettre à la retraite, quand sonnera l’heure d’un certain libéralisme. Et l’empereur oublie le Prince Napoléon, surnommé Plon-Plon ou Napoléon V, au bonapartisme jacobin et anticlérical, qui manœuvre à gauche et a des prétentions dynastiques.

Quant à l’impératrice, conservatrice et catholique, très vite impopulaire, elle se mêle de politique, pensant surtout à préserver les intérêts de son fils adoré (né le 16 mars 1856).

« Si vous pensez que je suis un obstacle, que le nom de l’Empereur est un obstacle au lieu d’être une force, prononcez notre déchéance ; je ne me plaindrai pas, je serai déchargée du lourd fardeau qui pèse sur moi et je pourrai me retirer avec honneur. »2322

Impératrice EUGÉNIE (1826-1920), en réponse à la déclaration de Gambetta, 4 septembre 1870

Prévenue de la déclaration qui proclame la déchéance de l’empereur (suite à la capitulation de Sedan, 3 septembre), elle prend acte et se décide à fuir, quand les grilles des Tuileries sont forcées par la foule. Elle va quitter Paris non sans mal, gagner Deauville pour se réfugier en Angleterre.

Napoléon III, prisonnier des Allemands, libéré en mars 1871, part pour un dernier exil en Angleterre où il rejoint sa femme. Un complot doit le faire rentrer en France. Auparavant, il veut se faire opérer (calcul à la vessie) et meurt des suites de l’opération, le 9 janvier 1873.

Eugénie luttera encore pour redonner la couronne au prince impérial. Mais à la mort de ce fils unique, le 1er juin 1879, elle se retire définitivement de la vie politique. Elle ne mourra qu’en 1920, assez âgée pour que son ami, le colonel Willoughby Verner, mette un terme à « cinquante ans de tristesse et de soucis noblement subis », en lui apprenant l’armistice du 11 novembre 1918 par ces mots : « Madame, le jour de Sedan est vengé. »

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire