« Qu'y a-t-il dans la Constitution ? — Il y a Bonaparte. » | L’Histoire en citations
« Qu'y a-t-il dans la Constitution ? — Il y a Bonaparte. »
Citation du jour

citations napoléonUne véritable avalanche constitutionnelle en un demi-siècle va de pair avec les changements de régime plus ou moins importants. Huit textes constitutionnels défilent dans l’Histoire en citations, mais l’on peut aussi les présenter de manière originale, en résumant… Tous les détails se trouvent en Chronique.

Feuilletez notre Chronique sur le Directoire, le Consulat et l’Empire pour tout savoir.

« Qu’y a-t-il dans la Constitution ? — Il y a Bonaparte. »1696

Le mot circule dans Paris en 1800

Histoire socialiste, 1789-1900, volume VI, Consulat et Empire, Paul Brousse et Henri Turot, sous la direction de Jean Jaurès (1908).

Le futur Napoléon est tout, sauf démocrate et républicain ! En trois temps et trois mouvements, il crée son Empire : Constitution de l’an VIII (1799) mettant en place le Consulat, Constitution de l’an X (1802, sénatus-consulte) instaurant le Consulat à vie, Constitution de l’an XII (1804) fondant le Premier Empire. Pour couronner le tout, la cérémonie du Sacre par Pie VII (2 décembre 1804). Cet édifice va s’effondrer en deux temps, deux abdications (1814, 1815).

« Il y a des hommes qui, après avoir prêté serment à la République une et indivisible, au Directoire en cinq personnes, au Consulat en trois, à l’Empire en une seule, à la première Restauration, à l’Acte additionnel aux constitutions de l’Empire, à la seconde Restauration, ont encore quelque chose à prêter à Louis-Philippe ; je ne suis pas si riche. »2059

François René de CHATEAUBRIAND (1768-1848), De la Restauration et de la Monarchie élective (1830)

Opposant par nature et souvent avec génie, il énumère la succession de régimes depuis la prise de la Bastille dont il fut témoin en 1789, en ajoutant la Charte (octroyée) de 1814 qui donne la Restauration de la monarchie sous Louis XVIII, l’Acte additionnel aux constitutions de l’Empire de 1815 relatif à la période des Cent-Jours (retour de Napoléon) et la Charte de 1830 relative à la Monarchie de Juillet (sous Louis-Philippe).

« Faisons donc la République, la République honnête, sage, conservatrice. »2060

Adolphe THIERS (1797-1877), Manifeste de M. Thiers

La Charte revue et corrigée, approuvée le 7 août 1830 par une majorité de députés, reconnaît la liberté de la presse, l’abolition de la censure, l’initiative des lois à la Chambre, la suppression des justices d’exception, tandis que le catholicisme n’est plus religion d’État. Mais l’on se retrouve quand même en monarchie avec Louis-Philippe Ier, roi des Français (et non plus roi de France). Thiers cautionne cette monarchie constitutionnelle, comme La Fayette.

« L’enthousiasme fanatique et double de la République que je fonde et de l’ordre que je sauve. »2145

Alphonse de LAMARTINE (1790-1869), chef du gouvernement provisoire, 24 février 1848

À la tête de l’opposition de gauche à la Monarchie de Juillet depuis 1843, l’orateur jouit d’une immense popularité. Il a conduit le peuple à la révolution et le voilà porté au pouvoir. La République est proclamée. Un vent de fraternité souffle sur le pays, l’Assemblée nationale constituante vote la nouvelle Constitution, le 4 novembre 1848. Texte pas vraiment appliqué, le futur empereur ayant réussi à se faire élire (triomphalement) Président de la République, le 10 décembre.

« En présence de Dieu et devant le peuple français représenté par l’Assemblée nationale, je jure de rester fidèle à la république démocratique, une et indivisible, et de remplir tous les devoirs que m’impose la Constitution. »2192

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873), Assemblée constituante, 20 décembre 1848

Trois ans plus tard, coup d’État présidentiel pour rester au pouvoir contre la Constitution qui lui interdit de se faire réélire – et un an après, « l’Empire est fait », comme le craignait Adolphe Thiers. Victor Hugo est le grand opposant à Napoléon le Petit : « Cet homme ment comme les autres hommes respirent. Il annonce une intention honnête, prenez garde ; il affirme, méfiez-vous ; il fait un serment, tremblez. Machiavel a fait des petits. Louis Bonaparte en est un. »

« Une constitution doit être faite uniquement pour la nation à laquelle on veut l’adapter. Elle doit être comme un vêtement qui, pour être bien fait, ne doit aller qu’à un seul homme. »2223

Louis-Napoléon BONAPARTE (1808-1873). Les Trois coups d’État de Louis Napoléon Bonaparte (1906), André Lebey

La Constitution de 1852, rédigée en quelques jours, promulguée le 14 janvier, est un sur-mesure pour Louis-Napoléon : le président reçoit « le gouvernement de la République française pour dix ans avec l’initiative et la promulgation des lois ». On retrouve le système des deux assemblées, Corps législatif et Sénat, aux pouvoirs très réduits. C’est un « copié-collé » de la Constitution de l’an VIII, celle du Consulat né du coup d’État du 18 Brumaire. L’histoire, décidément, se répète.

« Il paraît que la Constitution anglaise interdit à la souveraine de parler politique. La Constitution française est moins sévère ; elle ne l’interdit qu’aux journalistes. »2296

Henri ROCHEFORT, La Lanterne, 15 août 1868

La liberté de la presse est certes plus grande sous l’Empire devenu plus libéral, mais l’humour politique de Rochefort le forcera toute sa vie à faire de nombreux séjours à l’étranger – bref exil à Bruxelles, en 1869. La presse bonapartiste est submergée par les journaux d’opposition et par l’audace de quelques nouveaux orateurs, Gambetta en tête.

Partager cet article

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Logo Dico-Citations du journal Le Monde

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire