Deux volumes disponibles en version papier !

Deux volumes de l'Histoire en citation disponibles en version papier

Avocat provincial introverti (“ la Chandelle d’Arras ”), incorruptible aux mœurs irréprochables, prêchant la vertu comme valeur politique, il se révèle au mi-temps de la Révolution. Montagnard à la gauche de la Convention et meneur au club des Jacobins, il épouse la cause du peuple et des sans-culottes de Paris, devient l’âme, le théoricien, l’organisateur de la Terreur (avec son ami Saint-Just) et en meurt.

Cliquez sur une citation pour la consulter dans son contexte historique.Retour aux personnages

Affichage de 1 - 25 sur 32.

« La même autorité divine qui ordonne aux rois d'être justes défend aux peuples d'être esclaves. »1262

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), lors de sa dernière plaidoirie à Arras (Affaire Dupond), début de l’année 1789

« Nous voulons substituer toutes les vertus et tous les miracles de la république à tous les vices et à tous les ridicules de la monarchie. »1278

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), Discours sur le gouvernement intérieur, Convention nationale, 1794

« Nos ennemis font une guerre d’armée, vous faites une guerre de peuple. »1285

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), Directive aux armées, Convention, 16 avril 1793

« Cet homme ira loin car il croit tout ce qu'il dit. »1306

Comte de MIRABEAU (1749-1791), Mémoires biographiques, littéraires et politiques de Mirabeau (posthume)

« La royauté est anéantie, la noblesse et le clergé ont disparu, le règne de l’égalité commence. »1445

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), premier numéro des Lettres à ses commettants, à tous les Français, 30 septembre 1792

« Tout le monde veut bien de la République ; personne ne veut de la pauvreté ni de la vertu. »1457

Louis Antoine de SAINT-JUST (1767-1794), Discours sur les subsistances, Convention, 29 novembre 1792

« La clémence qui compose avec la tyrannie est barbare. »1470

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), Discours du 28 décembre 1792 au procès de Louis XIV

« Louis doit mourir pour que la patrie vive. »1476

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), « célèbre sentence »

« Il n’existe qu’une sorte de délit à ce tribunal, la haute trahison, et il n’y a qu’une seule peine, qui est la mort. »1529

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794) réaffirmant la terrible vocation du Tribunal révolutionnaire, Convention, Discours du 25 août 1793

« Le gouvernement de la Révolution est le despotisme de la liberté contre la tyrannie. »1569

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), Discours « Sur les principes de morale politique qui doivent guider la Convention », Convention, 5 février 1794

Pages

Deux volumes disponibles en version papier !

Deux volumes de l'Histoire en citation disponibles en version papier

Cliquez pour les commander

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !