L’Histoire en citations | Page 4 | Bienvenue sur le site où l’Histoire donne la parole à ceux qui l’ont faite.
Édito de la semaine

Citations référentielles : le miroir de l’Histoire (Cinquième République après de Gaulle)

Les citations « référentielles » (inspirées du système des coordonnées en physique) renvoient à un personnage, un événement, une théorie ou une opinion, voire une autre citation en effet miroir. Bref, à tout ce qui fait date et sens dans notre histoire où le récit national côtoie parfois le roman.

Elles se présentent sous diverses formes : slogans, appels, discours, chansons, épitaphes, textes de loi, presse (titres ou extraits d’articles), poèmes, chroniques, mémoires, lettres, pamphlets et autres sources. À la limite, toutes les bonnes citations ont vocation à devenir référentielles, si elles trouvent écho au-delà de leur époque pour devenir patrimoniales.

Elles démontrent que l’Histoire de France a vocation pour servir de référence - jamais assez, jamais trop - étant notre lien, notre identité, en même temps que l’indispensable recul pour juger de l’actualité politique.

Édito de la semaine

Citations référentielles : le miroir de l’Histoire (Cinquième République sous de Gaulle)

Les citations « référentielles » (inspirées du système des coordonnées en physique) renvoient à un personnage, un événement, une théorie ou une opinion, voire une autre citation en effet miroir. Bref, à tout ce qui fait date et sens dans notre histoire où le récit national côtoie parfois le roman.

Elles se présentent sous diverses formes : slogans, appels, discours, chansons, épitaphes, textes de loi, presse (titres ou extraits d’articles), poèmes, chroniques, mémoires, lettres, pamphlets et autres sources. À la limite, toutes les bonnes citations ont vocation à devenir référentielles, si elles trouvent écho au-delà de leur époque pour devenir patrimoniales.

Elles démontrent que l’Histoire de France a vocation pour servir de référence - jamais assez, jamais trop - étant notre lien, notre identité, en même temps que l’indispensable recul pour juger de l’actualité politique.

Portraits en citations des Personnages de l’Histoire

Portrait de La Fayette en citations

« Les relations républicaines me charmaient. » Gilbert du Motier, marquis de La Fayette.
Parole d’adolescent et idée fixe de sa vie.

De 19 à 74 ans, illustre et idolâtré autant que méprisé ou détesté, notre marquis traversera sept régimes avec une obsession : la République ! Mais une République libérale et modérée, monarchiste et constitutionnelle - « centriste et non violente » dirions-nous aujourd’hui.
Plus courageux et moins opportuniste que la plupart des personnages en vue dans ces temps troublés, La Fayette se distingue par une série de coups d’éclat historiques, souvent servi par la chance, mais avec un talent particulier et un ego évident… jusqu’à son come-back final.

« Héros des deux mondes » aux États-Unis d’Amérique, le jeune général combattant y reste à jamais l’objet d’un culte sans doute incompréhensible à ses compatriotes et à nombre d’historiens français.
Tel est le singulier destin de La Fayette.

louis xiv histoire citations
Portraits en citations des Personnages de l’Histoire

Portrait de Louis XIV en citations

Le récit national de l’Histoire en citations situe clairement le siècle de Louis XIV : après les guerres de Religion et les Frondes plurielles, cette monarchie absolue incarnée par le Roi Soleil convient au pays, mais sa fin crépusculaire aboutit au siècle des Lumières qui prépare la Révolution et la fin de l’Ancien Régime.

Tel roi, tel siècle : parfaite identification du personnage et de son époque, la France dominant l’Europe sur le plan politique, économique et artistique, comme jamais avant ni après.

C’est aussi le plus long règne de l’histoire, de 1643 à 1715 (72 ans) avec deux tournants : 1661, mort du Premier ministre Mazarin et début du règne personnel, 1685, apogée sous le signe de Versailles jusqu’à la révocation de l’édit de Nantes. En fin de règne, l’adversité rend le personnage plus humain.

Édito de la semaine

Un tour de France historique et inédit (de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours)

Voici le pari d’une Histoire de France où l’on ne parle pas de Paris.
Cela semble aussi fou que d’écrire un roman de 300 pages sans « e », lettre la plus utilisée - mais Georges Perec a relevé le défi avec La Disparition (1969) !

Notre défi n’est d’ailleurs pas si fou. Il part d’une bonne raison : rendre justice à toutes les autres villes et régions de notre Histoire. Nombre de faits s’imposent aussitôt.
Presque toutes les (grandes) batailles et les sièges les plus connus se situent hors Paris. La majorité des Noms cités sont natifs de province. Les monuments plus ou moins célèbres se trouvent partout sur le territoire. Toute la gastronomie française (avec ses vins) renvoie aux régions, tandis que la France est essentiellement agricole et paysanne jusqu’au XIXe siècle. Au XXe, l’écologie relance l’idée de terroir ou territoire avec les ZAD et autres combats d’avenir.
Même sous la Révolution où le peuple de notre capitale tient le premier rôle, les Girondins font face aux Montagnards, cependant que la guerre de Vendée et celle des Chouans de Bretagne tuent cent fois plus que la Terreur… qui sévit aussi en diverses régions.  

Notre tour de France qui passe aussi par les ex-colonies et territoires d’Outre-mer se déroule en une Chronique de la Gaule à nos jours : quatre semaines et quelque 300 villes, départements ou régions classés ici par ordre alphabétique.

Édito de la semaine

Un tour de France historique et inédit (du Directoire aux années 1930)

Notre défi n’est d’ailleurs pas si fou. Il part d’une bonne raison : rendre justice à toutes les autres villes et régions de notre Histoire. Nombre de faits s’imposent aussitôt.
Presque toutes les (grandes) batailles et les sièges les plus connus se situent hors Paris. La majorité des Noms cités sont natifs de province. Les monuments plus ou moins célèbres se trouvent partout sur le territoire. Toute la gastronomie française (avec ses vins) renvoie aux régions, tandis que la France est essentiellement agricole et paysanne jusqu’au XIXe siècle. Au XXe, l’écologie relance l’idée de terroir ou territoire avec les ZAD et autres combats d’avenir.
Même sous la Révolution où le peuple de notre capitale tient le premier rôle, les Girondins font face aux Montagnards, cependant que la guerre de Vendée et celle des Chouans de Bretagne tuent cent fois plus que la Terreur… qui sévit aussi en diverses régions.  

Notre tour de France qui passe aussi par les ex-colonies et territoires d’Outre-mer se déroule en une Chronique de la Gaule à nos jours : quatre semaines et quelque 300 villes, départements ou régions classés ici par ordre alphabétique.

Édito de la semaine

Un tour de France historique et inédit (de Henri IV à la Révolution)

Voici le pari d’une Histoire de France où l’on ne parle pas de Paris.
Cela semble aussi fou que d’écrire un roman de 300 pages sans « e », lettre la plus utilisée - mais Georges Perec a relevé le défi avec La Disparition (1969) !

Notre défi n’est d’ailleurs pas si fou. Il part d’une bonne raison : rendre justice à toutes les autres villes et régions de notre Histoire. Nombre de faits s’imposent aussitôt.
Presque toutes les (grandes) batailles et les sièges les plus connus se situent hors Paris. La majorité des Noms cités sont natifs de province. Les monuments plus ou moins célèbres se trouvent partout sur le territoire. Toute la gastronomie française (avec ses vins) renvoie aux régions, tandis que la France est essentiellement agricole et paysanne jusqu’au XIXe siècle. Au XXe, l’écologie relance l’idée de terroir ou territoire avec les ZAD et autres combats d’avenir.
Même sous la Révolution où le peuple de notre capitale tient le premier rôle, les Girondins font face aux Montagnards, cependant que la guerre de Vendée et celle des Chouans de Bretagne tuent cent fois plus que la Terreur… qui sévit aussi en diverses régions.  

Notre tour de France qui passe aussi par les ex-colonies et territoires d’Outre-mer se déroule en une Chronique de la Gaule à nos jours : quatre semaines et quelque 300 villes, départements ou régions classés ici par ordre alphabétique.

Édito de la semaine

Un tour de France historique et inédit (de la Gaule au XVIe siècle)

Voici le pari d’une Histoire de France où l’on ne parle pas de Paris.
Cela semble aussi fou que d’écrire un roman de 300 pages sans « e », lettre la plus utilisée - mais Georges Perec a relevé le défi avec La Disparition (1969) !

Notre défi n’est d’ailleurs pas si fou. Il part d’une bonne raison : rendre justice à toutes les autres villes et régions de notre Histoire. Nombre de faits s’imposent aussitôt.
Presque toutes les (grandes) batailles et les sièges les plus connus se situent hors Paris. La majorité des Noms cités sont natifs de province. Les monuments plus ou moins célèbres se trouvent partout sur le territoire. Toute la gastronomie française (avec ses vins) renvoie aux régions, tandis que la France est essentiellement agricole et paysanne jusqu’au XIXe siècle. Au XXe, l’écologie relance l’idée de terroir ou territoire avec les ZAD et autres combats d’avenir.
Même sous la Révolution où le peuple de notre capitale tient le premier rôle, les Girondins font face aux Montagnards, cependant que la guerre de Vendée et celle des Chouans de Bretagne tuent cent fois plus que la Terreur… qui sévit aussi en diverses régions.  

Notre tour de France qui passe aussi par les ex-colonies et territoires d’Outre-mer se déroule en une Chronique de la Gaule à nos jours : quatre semaines et quelque 300 villes, départements ou régions classés ici par ordre alphabétique.

Édito de la semaine

Qui a dit quoi de Qui ? (Renaissance - Naissance de la monarchie absolue)

Un personnage parle d’un autre personnage !

Dans ce défilé de Noms plus ou moins connus ou célèbres, le ton passe de l’humour à la cruauté avec ces citations référentielles ou anecdotiques, mais historiquement toujours significatives.
Le « Qui a dit quoi de Qui » est une version résumée en 12 éditos de notre Histoire en citations – « quand, comment et pourquoi » donnant l’indispensable contexte.

Édito de la semaine

Qui a dit quoi de Qui ? (1. Gaule et Moyen Âge)

Un personnage parle d’un autre personnage !

Dans ce défilé de Noms plus ou moins connus ou célèbres, le ton passe de l’humour à la cruauté avec ces citations référentielles ou anecdotiques, mais historiquement toujours significatives.
Le « Qui a dit quoi de Qui » est une version résumée en 12 éditos de notre Histoire en citations – « quand, comment et pourquoi » donnant l’indispensable contexte.

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Comme dans toutes les (bonnes) librairies, vous pouvez feuilleter les livres avant d'acheter.

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire