L’Histoire en citations | Page 4 | Bienvenue sur le site où l’Histoire donne la parole à ceux qui l’ont faite.
Chronique du jour

Delors : « Il y a deux styles possibles en France. Il y a celui qui consiste à ramener les déclarations près des réalités : c'est celui que je préconise […] »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

La dévaluation de 1982 sème les premiers doutes sur la politique économique socialiste

La gauche est battue lors des élections cantonales de 1982, alors même que ces élections étaient devenues importantes avec la décentralisation qui a renforcé les pouvoirs des élus locaux. Plus grave encore : le franc est dévalué, du fait des déficits croissants. La France s’offre un socialisme social et une relance économique très au-dessus de ses moyens financiers, et la politique menée par le gouvernement inspire désormais la méfiance.

Chronique du jour

Slogan de 1981 : « Faire payer les riches. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Les nationalisations et l’abolition de la peine de mort

Après dissolution de l’Assemblée, les législatives des 14 et 21 juin 1981 consolident largement la victoire de la gauche : 285 députés socialistes, et 44 communistes. Face a 88 RPR et 62 UDF (et 12 non-inscrits). La majorité peut alors mettre en œuvre son programme, avec des mesures emblématiques : les nationalisations, l’impôt sur les grandes fortunes et l’abolition de la peine de mort.

Chronique du jour

Mitterrand : « Quelle plus haute exigence pour notre pays que de réaliser la nouvelle alliance du socialisme et de la liberté, quelle plus belle ambition que l’offrir au monde de demain ? »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Un premier Président socialiste : entre enthousiasme et inquiétude

« Il n’y a eu qu’un vainqueur le 10 mai 1981, c’est l’espoir. Puisse-t-il devenir la chose de France la mieux partagée ! » déclare François Mitterrand lors de son discours d’investiture. Car si la gauche exulte, François Mitterrand doit rassembler, et surtout rassurer les Français inquiets de l’élection d’un président socialiste et des réformes à annoncées dans son programme.

Chronique du jour

Mitterrand : « Vous avez tendance à reprendre le refrain d’il y a sept ans, “l’homme du passé”. C’est quand même ennuyeux que dans l’intervalle, vous soyez devenu l’homme du passif. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

L’élection de François Mitterrand

Opposant au second tour le président sortant à François Mitterrand, le scrutin s’annonce extrêmement serré, et tout se joue lors du débat télévisé. Deux intelligences égales, deux styles opposés. Giscard est plus a l’aise a la télévision, mais Mitterrand a une revanche a prendre, et il a eu sept ans pour se préparer.

Chronique du jour

Giscard d'Estaing : « Il faut laisser les choses basses mourir de leur propre poison. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

L’élection présidentielle de 1981

Valéry Giscard d’Estaing reconnaîtra qu’il a fait une mauvaise campagne, plutôt bâclée, lors de cette élection présidentielle. C’est Chirac qui va se révéler le meilleur dans le jeu de massacre, et séduire l’électorat de droite, qui découvre un homme neuf et battant. Autre homme neuf et totalement inattendu, Coluche, crédité de plus de 10% d’intentions de vote, semant la panique chez les principaux candidats.

Chronique du jour

Chirac : « Nous disons non à une France vassale dans un empire de marchands, non à une France qui démissionne aujourd’hui pour s’effacer demain […] »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Premières élections européennes et crise économique mondiale

Alors que se déroulent en 1979 les premières élections des députés du Parlement européen au suffrage universel, Jacques Chirac lance son appel de Cochin pour dénoncer « le parti de l’étranger ». La majorité l’emporte, confirmant cette nouvelle étape dans la construction européenne. Dans le même temps, les crises pétrolières frappent les économie européennes, qui sont mises à rude épreuve.

Chronique du jour

Giscard d'Estaing : « Chaque fois qu'il s'agira d'un choix fondamental pour la France, j'indiquerai quel est, selon moi, le bon choix. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Les élections législatives de 1978

Malgré un résultat extrêmement serré, la majorité sortante est confortée. Comme aux lendemains des élections de mars 1977, Giscard d’Estaing opère un vaste remaniement ministériel (30 avril 1978). C’est le gouvernement Barre III, qui gouvernera jusqu’à l’élection présidentielle de 1981. L’échec de la gauche met un terme a l’aventure du Programme commun. Désormais, Parti socialiste et Parti communiste poursuivent des trajectoires distinctes.

Chronique du jour

Chirac : « Je ne dispose pas des moyens que j'estime aujourd'hui nécessaires pour assurer efficacement mes fonctions de Premier ministre et, dans ces conditions, j'ai décidé d'y mettre fin. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Raymond Barre et la lutte contre l’inflation

Le nouveau Premier ministre Raymond Barre succède à Jacques Chirac démissionnaire, et il s’engage dans une politique de lutte contre l’inflation. Les réalités sont enfin prises à bras-le-corps, alors que le taux d’inflation menaçait d’atteindre 12-13 % dans l’année – il sera limité a 9,6 %. Mais les mesures d’austérité annoncées provoquent, inévitablement, l’hostilité des syndicats et de l’opposition.

Chronique du jour

Giscard d'Estaing : « Radio et télévision ne sont pas la voix de la France. Leurs journalistes sont des journalistes comme les autres. »

Les années Pompidou, Giscard d’Estaing et Mitterrand

Le centrisme n’est pas l’immobilisme

Il faut reconnaître un certain mérite à VGE d’avoir fait voter, dans les deux premières années de son septennat, des lois allant à l’encontre de son électorat – donc des classes sociales qui l’ont mis au pouvoir – et valant réformes de société, même vu de gauche : majorité civique à 18 ans, remboursement de la contraception par la Sécurité sociale, légalisation de l’avortement, divorce par consentement mutuel.

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Comme dans toutes les (bonnes) librairies, vous pouvez feuilleter les livres avant d'acheter.

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire