L’Histoire en citations | Page 6 | Bienvenue sur le site où l’Histoire donne la parole à ceux qui l’ont faite.

Deux volumes disponibles en version papier !

Deux volumes de l'Histoire en citation disponibles en version papier

Chronique du jour

De la Gaule à de Gaulle (et la Cinquième République), nous allons revivre avec vous l’histoire de France en citations. Le récit national se déroule dans cette mise en scène aussi simple qu’originale, avec tous les personnages qui lui donnent vie.

Citations et commentaires sont toujours tirés de notre collection, l’Histoire en citations (10 Chroniques, un Dictionnaire). Vous y trouverez les commentaires complets.

Chronique du jour

Philippe VI : « Qui m'aime me suive ! »

Guerre de Cent ans : petit royaume en grand péril à la fin du Moyen Âge.

Édouard III d’Angleterre revendique le titre de roi de France en 1337 et commence contre Philippe VI de Valois une guerre si longue que les historiens la nommeront guerre de Cent ans. Édouard et son fils, le Prince Noir, battent les Français à Crécy (1346) et à Poitiers (1356), le roi Jean II le Bon (le Brave) est fait prisonnier. La guerre de Succession de Bretagne, les menées du roi de Navarre (Charles le Mauvais) et la Grande Peste apparue à Marseille (1348) ajoutent aux malheurs de la France.

Chronique du jour

Charles V : « Le roi doit seigneurier au commun profit du peuple. »

3. Premiers Valois (régence de Philippe de Valois, 2 février 1328 - mort de Louis XI, 30 août 1483)

Les Anglais occupent un tiers du territoire pendant la « Guerre de Cent Ans » et la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons aggrave la situation. Jeanne d’Arc surgit à temps pour redonner confiance au Dauphin Charles, enfin sacré roi Charles VII. Son fils Louis XI va triompher des grands féodaux et renforcer la France, enfin prête à la Renaissance.

Citations préférées

Vos 5 citations préférées de la semaine

Découvrez les 5 citations qui ont remporté le plus de succès cette semaine sur les réseaux sociaux (Facebook et twitter).
Cette semaine était consacrée aux Capétiens directs, nouvelle dynastie qui devra s’imposer face aux seigneurs féodaux, souvent plus puissants que le roi.

Chronique du jour

Édouard Ier : « Je deviens votre homme, des terres que je tiens de vous, deçà la mer, selon la forme de la paix qui fut faite entre nos ancêtres. »

Dernier grand Capétien du Moyen Âge, Philippe IV dit le Bel : apport incontestable d’un personnage contesté.

Progrès dans la législation, la justice, la fiscalité ; création des états du royaume (futurs états généraux) où les trois ordres sont consultés. Mais le règne est troublé par le conflit avec le pape et la guerre contre Anglais et Flamands, entaché par les mutations monétaires du roi « faux-monnayeur » et par la liquidation de l’ordre des Templiers.

La crise économique et sociale brisera l’élan du « beau Moyen Âge ». Une crise dynastique est réglée par l’application du principe de masculinité (« loi salique ») pour écarter le roi d’Angleterre au bénéfice d’un Valois. Ce sera l’origine de la guerre de Cent Ans.

Chronique du jour

Luchaire : « Une nation est née. La bataille de Bouvines est le premier événement national de notre histoire. »

Deux grands rois contribuent au redressement capétien, prélude du monde moderne.

Philippe-Auguste triomphe de ses vassaux coalisés avec l’ennemi anglais (Bouvines, 1214). Le pays s’agrandit par mariage ou héritage et par conquête aux dépens du roi d’Angleterre. Il impose sa justice et sa monnaie.

Le XIIIe siècle est marqué par le règne de Louis IX. La couronne est assez forte pour surmonter la crise de minorité de l’enfant-roi : sa mère régente, Blanche de Castille, déjoue les révoltes féodales et inculque au futur Saint Louis les vertus chrétiennes. Le roi agrandit encore le domaine dont l’économie prospère, développe les organes du gouvernement central et acquiert une autorité morale unique en Europe.

Chronique du jour

Michelet : « Ces deux moitiés de l'humanité, l'Europe et l'Asie, la religion chrétienne et la musulmane, s'étaient perdues de vue, lorsqu'elles furent replacées en face par la croisade... »

Le Moyen Âge très chrétien devient le temps des croisades.

Le pape Urbain II prêche la première croisade en 1095 et Jérusalem est reprise aux musulmans par les chrétiens (1099). Au total, huit croisades et une série de massacres. Autre combat contre l’ « hérésie » cathare dans le Midi de la France : l’Église passe de la prédication à la répression, d’où la tragique croisade contre les Albigeois, au début du XIIIe siècle.

Chronique du jour

Adalbéron : « Puisque Louis de divine mémoire a quitté cette terre sans laisser d'enfants, il a fallu chercher après mûre délibération quelqu'un pour le remplacer... »

Hugues Capet, premier Capétien du Moyen Âge.

Fils d’Hugues le Grand (dit le « faiseur de rois »), élu avec appui de l’Église, fait aussitôt élire et sacrer son fils, rendant la monarchie héréditaire. Robert le Pieux sera pourtant excommunié par le pape. Guillaume de Normandie, dit « le Bâtard », devient « le Conquérant » et s’impose en roi d’Angleterre. Fierté de la Normandie, mais que de guerres à venir !

Chronique du jour

Sismondi : « L'entreprise de paver Paris doit être comptée parmi les actions les plus louables de Philippe Auguste. »

Philippe Auguste et Saint-Louis : deux noms incarnent la royauté capétienne au XIIIe siècle.

Deux rois exemplaires méritent leur réputation, au-delà d’une part de légende admise dans le récit national d’un Moyen Âge réécrit au XIXe siècle, aux sources maintes fois revues et corrigées.

Disons au passage l’importance des Personnages dans la marche de l’Histoire. Incarnations d’une époque, révélateurs des courants sociétaux, souvent précurseurs, ils sont indispensables pour mobiliser les contemporains et marquer la mémoire des générations suivantes.

Chronique du jour

Suger : « Si veut le Roi, si veut la Loi. »

2. Capétiens directs (Hugues Capet élu roi, 3 juillet 987 - mort de Charles IV, 1er février 1328)

La nouvelle dynastie capétienne devra s’imposer face aux seigneurs féodaux, souvent plus puissants que le roi. L’Église, très influente, réprime l’hérésie cathare et prêche les croisades. La France s’étend et se renforce avec de grands rois - Philippe (dit) Auguste, Louis IX (Saint-Louis), Philippe (dit) le Bel. Mais le « beau Moyen Âge » finit mal. Une crise dynastique amène les Valois au pouvoir et préfigure la « Guerre de Cent Ans ».

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !

Comme dans toutes les (bonnes) librairies, vous pouvez feuilleter les livres avant d'acheter.

L'Histoire en citations - Gaule et Moyen Âge

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Siècle de Louis XIV

L'Histoire en citations - Siècle des Lumières

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Restauration, Monarchie de Juillet, Deuxième République

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Seconde Guerre mondiale et Quatrième République

L'Histoire en citations - Cinquième République

L'Histoire en citations - Dictionnaire