Deux volumes disponibles en version papier !

Deux volumes de l'Histoire en citation disponibles en version papier

Ça se discute, tout comme le “ mot chic et choc ”, mais ça reste indiscutable. Répétons-le. Il y a des mots comme ça, souvent très connus et dignes d’un classement spécial, dans l’indexation de l’Histoire en citations.

Cliquez sur une citation pour la consulter dans son contexte historique.Retour à l’index

Affichage de 1 - 25 sur 46.

« Hélas qu’ai-je donc fait ?  — Si tu n’as rien fait, cela doit te consoler : tu mourras innocent ! »526

Réplique d’un capitaine suisse au jeune Saint-Martin, nuit du 23 au 24 août 1572

« La messe ou la mort. »530

CHARLES IX (1550-1574), à Condé, le 24 août 1572

« Écrasons l’infâme. »1020

VOLTAIRE (1694-1778)

« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n’est à personne ! »1037

Jean-Jacques ROUSSEAU (1712-1778), Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1755)

« Le silence des peuples est la leçon des rois. »1334

Comte de MIRABEAU (1749-1791), Constituante, Versailles, 15 juillet 1789

« Que la pique du peuple brise le sceptre des rois ! »1447

Georges Jacques DANTON (1759-1794), Convention, 4 octobre 1792

« On ne peut point régner innocemment : la folie en est trop évidente. Tout roi est un rebelle et un usurpateur. »1471

Louis Antoine de SAINT-JUST (1767-1794), Question concernant le jugement de Louis XVI, 13 novembre 1792

« Louis doit mourir pour que la patrie vive. »1476

Maximilien ROBESPIERRE (1758-1794), « célèbre sentence »

« Donnez un verre de sang à ce cannibale : il a soif ! »1496

Pierre Victurnien VERGNIAUD (1753-1793), à Marat vitupérant à la tribune de la Convention, 13 avril 1793

« Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau. »1577

Louis Antoine de SAINT-JUST (1767-1794), Convention, Rapport du 26 février 1794 (premier décret de ventôse)

« C'est pire qu'un crime, c'est une faute. »1747

Antoine Claude Joseph BOULAY de la MEURTHE (1761-1840), apprenant l’exécution du duc d’Enghien, le 21 mars 1804.
Mot parfois attribué, mais à tort, à FOUCHÉ (1759-1820) ou à TALLEYRAND (1754-1838)

« Vous n’êtes que de la merde dans un bas de soie. »1834

NAPOLÉON Ier (1769-1821), à Talleyrand, Conseil des ministres restreint convoqué au château des Tuileries, 28 janvier 1809

« Voilà le commencement de la fin. »1869

TALLEYRAND (1754-1838), à l’annonce du désastre de la retraite de Russie, décembre 1812

« Il faut tuer Buonaparte comme un chien enragé. »1934

TALLEYRAND (1754-1838), Congrès de Vienne, 12 mars 1815

« Enrichissez-vous. »2114

François GUIZOT (1787-1874), Chambre des députés, 1er mars 1843

« Je suis leur chef, il fallait bien les suivre. »2198

LEDRU-ROLLIN (1807-1874), au lendemain de l’insurrection du 13 juin 1849

Pages

La collection

Les Chroniques…

Les Chroniques, en 10 volumes, racontent l’histoire de France de la Gaule à nos jours, en 3 500 citations numérotées, sourcées, replacées dans leur contexte, et signées par près de 1 200 auteurs.

… et le Dictionnaire

Lire la suite…

L'Histoire en citations - Renaissance et guerres de Religion, Naissance de la monarchie absolue

L'Histoire en citations - Second Empire et Troisième République

L'Histoire en citations - Directoire, Consulat et Empire

L'Histoire en citations - Révolution

L'Histoire en citations, collection de 11 livres numériques… à télécharger !